Chrétiens du Pakistan

Un enfant chrétien pakistanais accusé de blasphème libéré de prison

  | 

La communauté chrétienne pakistanaise salue la libération d’un enfant chrétien de 9 ans accusé par un voisin musulman d’avoir brûlé le Coran. Condamné en vertu de la loi sur le blasphème, il encourait la peine de mort. Il a été libéré de prison grâce aux efforts de groupes humanitaires et de politiciens.

C’est alors qu’il était à l’école dans la ville de Quetta que le jeune garçon a été accusé de blasphème par un musulman de sa localité pour avoir brûlé une copie du Coran.

Le lendemain, sans que les allégations de blasphème aient été vérifiées, les policiers sont venus l’arrêter, ainsi que sa mère Shakil

Selon la British Pakistani Christian Association (BPCA), une ONG pakistanaise qui lutte au côté de la minorité chrétienne dans le pays, la nouvelle de l’arrestation du jeune garçon a créé des tensions communautaires importantes :

« La nouvelles des arrestations a créé une tension communautaire énorme, mais grâce à une action policière rapide, les menaces visant la communauté chrétienne… ont été évitées ».

Dans les quatre jours qui ont suivi l’arrestation du jeune enfant et de sa mère, les militants pakistanais des droits de l’homme, des membres de l’association BPCA et d’autres défenseurs des droits de l’homme ont tentés d’obtenir leur libération. C’est finalement la semaine dernière que les deux chrétiens ont pu enfin être libérés, après que la police ait confirmé qu’aucune preuve de la « soit disant » profanation du Coran n’ait été trouvée>.

Les lois notoires du blasphème du Pakistan ciblent souvent les chrétiens, et même les enfants et les adolescents peuvent se retrouver sous le coup de cette loi dont la sanction est la peine de mort.

En début d’année, un jeune garçon chrétien a été accusé de blasphème et contraint à échapper à une chasse à l’homme après l’annonce d’une récompense de 10 000 dollars pour son corps ait été lancée. Il avait été faussement accusé de visionner des documents anti-musulmans sur son téléphone.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.