Evangéliques

Les Évangéliques célèbrent le 500ème anniversaire de la Réforme protestante

  | 

« 500 ans de renouveau spirituel, ça se fête ! » C’est par ce titre que le Conseil national des évangéliques de France (CNEF) incite ses membres « profiter du 500ème anniversaire de la Réforme pour mieux faire connaître la Bible et son message partout en France ».

Le 31 octobre 1517, Luther affichait ses 95 thèses contre les indulgences sur la porte de l’église du château de Wittenberg.

500eme anniversaire de la Réforme

500eme anniversaire de la Réforme

La Réforme protestante n’est pas le seul mouvement de renouvellement de l’Eglise. Elle se distingue cependant des autres mouvements de réformes par son ampleur, sa rupture avec l’Eglise de Rome et ses implications politiques et sociales. Si les précurseurs sont nombreux (vaudois, hussites…), on parle généralement de Réforme ou de Réformation pour désigner le courant religieux suscité par les écrits de Luther à partir de 1520 en Allemagne, par ceux de Zwingli en Suisse et de Calvin en France.

Ce courant se répand rapidement dans toute l’Europe. En Europe du Nord, de nombreux princes et dirigeants adoptent le luthéranisme qui devient religion officielle. La plupart des Eglises luthériennes adoptent la Confession d’Augsbourg, rédigée en 1530.

En France, le premier synode réunissant les Eglises réformées en 1559 adopte la Confession de foi dite Confession de foi de La Rochelle.

En Angleterre, la Réforme prend une forme spécifique, l’anglicanisme.

D’autres mouvements plus radicaux, tels les anabaptistes, refuseront les liens avec l’Etat ou les institutions.

Toute religion inscrite dans la durée est appellée à connaître un processus de « formation, déformation, reformation ». D’où l’idée d’une Réforme protestante permanente, qui explique, par exemple, le renouvellement intervenu au XXème siècle.

La redécouverte de la Bible lors de la Réforme a changé notre monde, nos vies…

Le Conseil national des évangéliques de France souhaite encourager ses membres, Églises et oeuvres, à profiter du 500ème anniversaire de la Réforme pour mieux faire connaître la Bible et son message partout en France.

« Merci pour la Bible », c’est un élan national destiné à rappeler que plusieurs milliers de personnes découvrent Jésus-Christ chaque année au travers de la lecture de la Bible et un rappel de la générosité de Dieu. 500 ans de renouveau spirituel, c’est une réalité, et c’est notre histoire. C’est aussi une histoire qui continue : nous croyons que la Bible est toujours aussi puissante pour changer le monde et changer nos vies.

Le Cnef veut mettre à la disposition de ses membres des outils simples et pratiques : un logo, un site web, de la communication sur les réseaux sociaux. Le site web présentera des projets « types » développés dans les régions pour inspirer les uns et les autres : chacun dans son contexte local pourra s’en inspirer librement pour créer son projet.

Les dons collectés sur « Helloasso » financeront la campagne et les outils de communication.
Le Cnef a fait appel au graphiste Jean Schott et son Studio Zède pour ce projet.

Le projet est porté par l’équipe des permanents du Cnef, ainsi qu’un petit comité composé de Daniel Liechti, Thomas Hodapp, Alexandre Antoine et Édouard Nelson

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.