Actualité chrétienne

La chrétienne iranienne Maryam Naghash Zargaran reste en prison

  | 

La libération inconditionnelle demandée pour la chrétienne iranienne Maryam Naghash Zargaran a été refusée en fin de Juillet 2016 par le tribunal à la demande du ministère iranien du Renseignement (Vevak).

Maryam Naghash Zargaran, à qui on avait accordé un congé pénitentiaire médical pour une gamme de problèmes de santé en Juin 2016, est retournée à la prison d’Evin, à Téhéran, le 27 Juin 2016 pour continuer à purger une peine de prison de quatre ans basée sur des accusations de « faire de la propagande contre le régime islamique et d’endanger la sécurité nationale».

Le 5 Juillet 2016 Maryam Naghash Zargaran a recommencé sa grève de la faim pour exiger sa libération immédiate et inconditionnelle à cause du traitement inadéquat de ses problèmes de santé. Les responsables de la prison ont examiné Maryam Naghash Zargaran le 20 Juillet 2016 et ont remis un rapport médical confirmant la gravité de son état de santé. Il a été annoncé que sa demande avait été examinée et refusée en fin de Juillet 2016 par un tribunal à la demande expresse du ministère iranien du Renseignement (Vevak) qui ne veut pas qu’elle soit libérée.

État de santé grave

Après vingt jours de grève de la faim la santé de Maryam Naghash Zargaran continue à se détériorer, à l’inquiétude de sa famille et de ses amis. Le personnel médical de la prison dit que sa pression artérielle est très faible, elle a des douleurs et des engourdissements dans les pieds – peut-être les premiers signes d’une sclérose en plaques – et qu’elle souffre psychologiquement dû à son emprisonnement.

La famille demande votre soutien dans la prière

Les membres de la famille de Maryam Naghash Zargaran demandent vos prières. Priez qu’en cette période difficile Dieu l’encourage, la fortifie, la guérisse et la remplisse de sa sagesse. Priez que le Seigneur soutienne sa famille mais également que le cœur des responsables qui bloquent sa libération soit changé. Priez pour une libération rapide, et que Dieu puisse amener les autorités et les fonctionnaires iraniens à aimer la miséricorde et à agir avec justice.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.