Chrétiens d'Egypte

Egypte : 70 000 chrétiens réunis dans une grotte

  | 

Une grotte  située en Égypte, sous la montagne Mokattam au sud-est du Caire, accueille chaque dimanche près de 70 000 chrétiens qui se réunissent pour adorer et louer Jésus-Christ. La « Cave Church » outre le fait d’être un lieu qui abrite l’une des plus anciennes communautés chrétiennes du monde, est aussi la plus grande église du Moyen-Orient.

C’est sur le vestige connu comme étant le monastère de Saint Simon au sud-est du Caire, dans une zone connue pour être « la ville des ordures » (Zabbaleen) puisqu’une majorité de la population vit du tri et de la collecte de déchets que s’est établie, depuis 1975, l’église locale de Mokattam.

Histoire de « Zabbaleen »

Chronologiquement, c’est dans les années 1940 que des descendants d’agriculteurs, poussés par les mauvaises récoltes et la pauvreté, ont commencé à migrer de la Haute Égypte vers le sud-est du Caire pour y trouver du travail et créer des établissements autour de la ville.

Si dans un premier temps, ils ont perpétré la tradition en continuant à élever différents animaux (chèvres, poules, porcs etc.), les agriculteurs ont finalement commencé à collecter et trier les déchets produits par les résidents de la ville, un « travail » plus rentable pour la communauté. Attirés par les possibilités qu’offraient le tri des ordures, plusieurs vagues de migrants venus de la Haute-Egypte ont rejoint Zabbaleen, la ville nouvellement crée et bientôt nommée la « ville des ordures ».

Rien pourtant ne sera simple, puisque les migrants qui triaient les ordures et s’étaient installés autour de la ville avaient plusieurs fois dû déplacer leur campement de fortune pour éviter les autorités municipales.

Longtemps combattus, expulsés à de nombreuses reprises, vivant dans des huttes temporaires, après avoir échappé à un grand incendie à Mansiyat Nasir, c’est finalement en 1975 que les chrétiens installés à Zabbaleen vont débuter la construction de la première église dans les grottes, en dessous de la montagne Mokkatam, sur un site de 1000 mètres carrés. Plusieurs autres édifices seront construits, et notamment le monastère de Saint-Simon de 20 000 places assises.

Parallèlement, un grand groupe s’installe sous les falaises des carrières de Mokattam à la limite est de la ville, qui est passée d’une population de 8000 au début des années 1980 à environ 30.000 aujourd’hui.

70 000 chrétiens se réunissent chaque semaine à Mokattam

Depuis sa création, l’église dans la grotte de Mokattam n’a cessé de grandir. Aujourd’hui, ils sont près de 70 000 à se réunir chaque semaine dans la grotte et en dehors (la capacité intérieure étant limitée à 20 000 places assises).

Face à la rareté des communautés chrétiennes en Égypte, les habitants de Zabbaleen sont nombreux à préférer rester dans Mokattam au sein de leur communauté religieuse, même si beaucoup d’entre eux pouvaient se permettre de construire ailleurs.

Rester ensemble est d’autant plus important que dans un pays dominé par l’islam, il est difficile de continuer à vivre la foi chrétienne.

Selon Christians Voice, en effet, les communautés chrétiennes ont diminué, poussées par l’instabilité politique, une économie au ralenti et une persécution croissante. Les craintes sont réelles pour le sort des chrétiens d’Egypte et l’avenir du christianisme au Moyen-Orient.

 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.