Actualité chrétienne

Un policier chrétien licencié à cause de sa foi

  | 

Un membre de la police de l’État américain de l’Indiana, Brian Hamilton, a été démis de ses fonctions à cause de sa foi chrétienne. Deux civils ont en effet déposé plainte contre lui parce qu’il avait partagé sa foi au cours de ses escales.

Tout a débuté en août 2014 lorsqu’ Ellen Bogdan, une femme interpellée par Brian Hamilton pour infraction, a déclaré que ce dernier avait violé ses droits constitutionnels en lui demandant sa croyance religieuse. Elle a alors fait enregistrer une plainte auprès de l’American Civil Liberties Union (ACLU).

Selon les rapports, les faits se seraient déroulés à Union County, dans l’Indiana. Après avoir donné un avertissement au sujet d’un papier qui n’était pas en règle, Brian Hamilton aurait demandé à Ellen Bogdan si elle allait à l’église et si elle avait accepté Jésus comme son Seigneur et Sauveur.

« Je ne suis affiliée à aucune église. Je ne vais pas à l’église… mais je me suis sentie obligée de dire le contraire, juste parce que j’avais un soldat debout devant ma fenêtre du côté passager. Il était juste bizarre.  »

Il a alors demandé s’il pouvait lui donner un tract, et il est allé à son véhicule pour le récupérer pour elle.

Brian Hamilton a été démis de ses fonctions à cause de sa foi chrétienne

Brian Hamilton a été démis de ses fonctions à cause de sa foi chrétienne

Suite à cet évènement, Ellen Bogdan a contacté la police d’État de l’Indiana pour demander une enquête à son sujet. Elle a également demandé l’assistance de l’ACLU pour déposer plainte contre Monsieur Hamilton et montrer qu’il avait violé le premier et le quatrième amendement en lui parlant sur des questions de foi et en lui tendant un tract qui demande au destinataire de « réaliser que vous êtes un pécheur » et de « réaliser que le Seigneur Jésus-Christ a payé le prix pour vos péchés ».

Le tract, édité par la  First Baptist Church de Cambridge City, faisait également la promotion pour une émission de radio chrétienne appelée « police pour Jésus » avec le policier Dan Jones.

L’affaire devant être réglée ultérieurement, il a cependant été indiqué à Mr Hamilton par écrit que « dans l’exercice de ses fonctions officielles,  le soldat Hamilton ne devra interroger personne au sujet  de ses croyances religieuses, ni fournir des brochures religieuses ou des publicités similaires « .

Mardi dernier, cependant, une nouvelle plainte d’un certain Wendy Pyle a été enregistré par l’ACLU contre Hamilton. Avec toujours les mêmes motifs. Après avoir donné un avertissement à la plaignante pour excès de vitesse, Brian Hamilton lui a demandé si elle allait quelque part à l’église et si elle était sauvée.

Brian Hamilton a été congédié de son poste jeudi, mais selon un porte-parole de la police de l’État de l’Indiana, non à cause de l’action en justice initiée par l’ACLU mais en raison des conclusions d’une enquête interne le concernant.

« Bien que je respecte les opinions religieuses de M. Hamilton, je suis également chargé de faire respecter les droits de chaque citoyen, et la meilleure solution pour les citoyens de l’Indiana et pour M. Hamilton, était de mettre fin à son emploi comme agent de police de l’État », a également a déclaré le surintendant Douglas Carter dans un communiqué.

 

Face à son licenciement, Douglas Hamilton a affirmé : « Je ne fais que suivre ce que le Seigneur m’a dit de faire, et tu ne peux pas changer ce que le Seigneur te dit de faire. Donc, si le Seigneur me dit de parler de Jésus-Christ, je le fais. Et voilà pourquoi ils m’ont licencié, et voilà où nous en sommes. »

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.