Actualité chrétienne

Un chrétien pardonne ceux qui ont déformé son visage

  | 

La Voix des Martyrs, une organisation chrétienne qui travaille au côté des chrétiens persécutés depuis 1967 a recueilli le témoignage édifiant du pardon qu’un chrétien nigerian a accordé aux terroristes de Boko Haram qui lui ont déformé le visage par balle.

Il était environ 23 heures, lorsque des extrémistes de Boko Haram ont brusquement fait irruption dans la maison de ce chrétien et ont demandé à toutes les personnes rassemblées dans ce lieu de sortir à l’extérieur et de décliner leur identité religieuse. Face à la question posée par les terroristes « êtes-vous un chrétien ou un musulman », l’homme, se disant en son coeur qu’il devait être honnête, n’hésita pas une seconde et répondit :

« Je suis un disciple de Jésus. »

Les extrémistes islamistes ont alors tenté de convaincre l’homme de renoncer à sa foi et l’ont menacé de le tuer s’il restait chrétien. Imperturbable face à de telles menaces, le disciple de Jésus-Christ a refusé de renier son maître.

Les militants, furieux de cette réaction, lui ont alors tiré sur le visage avant d’abandonner la maison. Par la grâce de Dieu, il a cependant miraculeusement survécu à l’attaque.

Selon le Dr. Jason Peters, vice-président associé à la communication pour la Voix des Martyrs, les conséquences des blessures par balle dans le visage ont été importante, puisque, non seulement, cet homme a une cicatrice énorme, mais parle également maladroitement du côté où sa joue a été emportée.

Malgré les persécutions subies et la douleur liée à ses blessures, ce chrétien nigerian a déclaré à la Voix des Martyrs qu’il n’a aucune mauvaise intention à leur égard et espère même un jour pouvoir embrasser les combattants et partager l’Évangile avec eux :

« Si je voyais les hommes qui ont fait cela aujourd’hui, je les étreindrais et je leur dirais : « Je te pardonne. »

Selon la Voix des Martyrs ainsi que de plus en plus d’observateurs, les atrocités perpétrées par des groupes terroristes comme Boko Haram ou l’état islamique conduisent beaucoup de musulmans loin de l’Islam et vers la foi chrétienne.

« Ils regardent ce que fait l’État islamique et déclarent : « si c’est ça que cela signifie être musulman, je ne veux pas faire ça » a déclaré Mr Peters qui ajoute : « nous avons tous cette boussole intérieure, cette révélation générale en nous. Beaucoup d’entre eux choisissent de quitter l’islam et de venir à Christ ».

Ce sentiment est aussi partagé par un autre dirigeant de la Voix des Martyrs qui travaille dans la région kurde de l’Irak qui a témoigné que l’organisation peine aujourd’hui à suivre le désir des réfugiés à se renseigner sur le Christ et la Bible depuis que l’État islamique a conquis certains territoires.

« Ils sont juste malades de l’Islam», a t-il déclaré. « Les personnes sont très avides de connaître le Christ, surtout lorsqu’elles entendent parler de miracles, de guérison, de miséricorde et d’amour. »

Il a ajouté :

« Aussi terrifiant et horrible que soit l’État islamique, ils nous a fait une grande faveur parce qu’il est venu et a montré tous les meurtres en disant qu’ils étaient dans les versets du Coran. Alors maintenant, nous ne devons pas dire grand-chose, juste dire la vérité « .

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.