Chrétiens persécutés

La persécution oubliée des chrétiens de Papouasie occidentale

Chrétiens persécutés
  • Mar 11
  • 0

Les habitants de la Papouasie occidentale qui sont majoritairement chrétiens vivent de nombreuses persécutions et discriminations liées à leur foi, selon un nouveau rapport publié par une organisation catholique australienne. Dans cette région de l’Indonésie, un pays à majorité musulmane, les Indonésiens veulent remplacer le christianisme par l’Islam et tous les moyens sont bons pour y parvenir, y compris la violence.

Arrestation, empoisonnement, enlèvements, tortures mais aussi attaque à la bombe et d’autres attaques seraient le lot quotidien des chrétiens de la Papouasie occidentale, selon un nouveau rapport édité par une organisation catholique australienne qui cherche actuellement à faire la lumière sur toutes ces allégations de violence à l’encontre des disciples de Jésus.

Et ce n’est pas tout, d’autres actions, plus subtiles, visent à empêcher la liberté de culte comme notamment la dispersion par la police des croyants participant à des réunions de prière.

Les faits sont graves, selon le compte-rendu publié par cette organisation catholique qui a rapporté les faits suivants :

“Les Indonésiens veulent remplacer la religion chrétienne avec l’Islam. Beaucoup de mosquées sont construites partout. Ils veulent que la Papouasie soit une nation malaise javanaise. La radicalisation s’installe en Papouasie, par le biais de certaines milices très actives près de la frontière avec le PNG. ” (…) «Ils brûlent les maisons papous. Embauchés comme des bûcherons illégaux, ils exploitent la forêt et leurs campements sont protégés par les militaires…”

Selon  “Portes ouvertes”, une organisation qui travaille au côté des chrétiens persécutés, les nouvelles églises évangéliques ont commencé à organiser des grands rassemblements en Papouasie nommés KKRs dans les lieux publics.  Au cours de ces réunions, d’anciens musulmans convertis ont donné leur témoignage, une action très mal vue par certains musulmans habitant la région qui se sont opposés aux KKRs en posant des questions polémiques pour faire naître des tensions entre les communautés.

Au delà des inquiétudes suscitées par la persécution des chrétiens en Papouasie, la majorité des papous vivant en Indonésie  sont favorable à obtenir l’indépendance. Certains militants protestent en effet régulièrement contre la violence qui éclate quotidiennement dans cette région, depuis qu’en 1969, l’Indonésie a sommé la Papouasie occidentale  à se rattacher à ce pays. Depuis le début du conflit “séparatiste” dans cette région peuplée à 96 % de Papous en 1970, et moins de 30 % aujourd’hui, on dénonce de 150 000 à 700 000 personnes tuées et sauvagement assassinées par les soldats indonésiens. Au point que certains n’hésitent plus aujourd’hui à parler de génocide de la “race noire” dans ce pays. Une situation pourtant oubliée de tous et très peu médiatisée.

Selon Christian Solidarity Worldwide,  «la militarisation de la Papouasie occidentale a conduit à des violations graves et généralisées des droits de l’homme, et il y a des craintes que se développent des tensions religieuses. Christian Solidarity Worldwide prône le dialogue entre le gouvernement indonésien et les représentants de la Papouasie occidentale, la démilitarisation, et la fin des violations des droits de l’homme “.

About Author

Leave Comments

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.