Actualité chrétienne

Les églises réformées d’Europe se rencontrent à Kappel

  | 

La 6e rencontre du Conseil pour l’Europe de la Communion réformée mondiale (CMER Europe) aura lieu à Kappel am Albis (ZH) du 3 au 5 mars prochain, à l’invitation de l’Eglise réformée du canton de Zurich et de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse FEPS. Les délégués des quelque 42 Eglises membres de la CMER Europe se pencheront sur la question d’une affiliation à la Déclaration conjointe sur la doctrine de la justification adoptée par la Fédération luthérienne mondiale et l’Eglise catholique-romaine en 1999.

La déclaration sur la doctrine de la justification a mis un terme à un important point de dissension théologique – comment détacher l’Homme du péché – entre l’Eglise catholique et l’Eglise luthérienne depuis le 16e siècle. A l’occasion du jubilé de la Réforme, célébré en Suisse et en Europe dès 2017, il est question que les Eglises de la Communion réformée mondiale adhèrent elle aussi à cette déclaration. La position théologique des réformés sur cette question est proche de celle des luthériens ; « certaines différences subsistent toutefois » selon Gottfried Locher, président de la FEPS et de la Communion des Eglises protestantes en Europe CEPE. Il souhaite que le cadre riche en tradition de l’ancien couvent de Kappel favorise une discussion constructive.

Place aux échanges

Aux noms des deux organisateurs, Michel Müller, président du Conseil de l’Eglise réformée du canton de Zurich adressera un message de bienvenue aux participants qui se retrouvent en Suisse, pays d’origine de la Réforme non luthérienne. Les représentantes et représentants des Eglises réformées d’Europe mettront à profit cette réunion pour échanger sur des dossiers d’actualité, en particulier la migration en Europe. Ces rencontres visent également aux échanges d’expériences et de bonnes pratiques.

Symbole végétal

Depuis 2008, début de la Décade de Luther et jusqu’en 2017, année de commémoration des 500 ans de la Réforme, 500 arbres auront été plantés à Wittenberg, patrie du réformateur allemand, Martin Luther. L’Eglise zurichoise a parrainé l’un de ces arbres et répond aujourd’hui à l’invitation de planter un « arbre jumeau » sur son territoire. L’arbre sera planté dans le domaine du cloître de Kappel dans le cadre d’une cérémonie en présence des membres du Conseil de la Communion réformée mondiale en Europe. Cet arbre est le symbole des racines profondes et de la vivacité de la Réforme, par-delà les frontières nationales.

CMER

La Communion mondiale des Eglises réformées (World Communion of Reformed Churches WCRC) chapeaute 225 Eglises, regroupées en régions géographiques, dont l’Europe. Ces régions sont dotées d’un Conseil régional. Toutes les Eglises membres ont leurs racines dans le mouvement de la Réforme du 16e siècle, notamment celle de Jean Calvin, une réforme « suisse » qui a essaimé dans le monde entier. La FEPS est membre de la Communion réformée mondiale en Europe. Au plan mondial, la Communion réformée mondiale œuvre à approfondir la communion entre ses Eglises, coordonne des initiatives en faveur de la mission, de la réflexion et de la formation théologiques, du renouveau de l’Eglise, de la justice et du dialogue.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.