Actualité chrétienne

Journée Mondiale de Prière 2016: « Qui reçoit les enfants, me reçoit »

  | 

« Qui reçoit les enfants, me reçoit », tel est le thème de la Journée Mondiale de Prière 2016. L’île de Cuba a été chargée de préparer les différents supports pour cet événement dont la date retenue est celle du vendredi 4 mars 2016. La parabole de la bénédiction des enfants par Jésus (Mc 10: 13-16) représente le cœur de la célébration.

La Journée Mondiale de Prière (JMP) est est célébrée chaque année dans plus que 180 pays le premier vendredi du mois de mars. Cette année, les femmes des différentes Églises de Cuba ont préparé la liturgie et le matériel biblique de cet évènement œcuménique annuel.

Le thème de la Journée mondiale de prière 2016 porte le titre d’une parole de Jésus: « Qui reçoit les enfants, me reçoit » (Mc 9,37), et l’épisode où Jésus laisse venir les enfants auprès de lui afin de les bénir (Mc 10,13-16), représente le cœur de la célébration. Les femmes cubaines montrent que Dieu veut se dévoiler à travers les enfants, leurs jeux et leur joie de vivre naturelle.

Journée Mondiale de Prière (JMP 2016) à Cuba. Thème : "Qui reçoit les enfants, me reçoit"

Journée Mondiale de Prière (JMP 2016) à Cuba. Thème : « Qui reçoit les enfants, me reçoit »

Les auteures de la liturgie de la Journée Mondiale de Prière 2016 donnent la parole à des femmes de quatre générations. Elles mentionnent non seulement les problèmes de leur pays engendrés par le blocus économique et l’émigration, mais elles louent aussi les avantages d’une société socialiste: toutes les écoles, les universités et le système de santé de haute qualité sont mis gratuitement à disposition de toute la population.

Le tableau a été conçu par la jeune artiste cubaine Ruth Mariet Trueba Castro. Elle a choisi l’encadrement d’une fenêtre d’église à travers laquelle on peut voir la rue où sont esquissés le travail quotidien, les palmiers et les charrettes tirées par les ânes, typiques du paysage cubain. Au centre et en diagonale du tableau, on peut voir la main d’une femme blanche qui tient celle d’un enfant noir qu’elle a l’air d’entrainer vers l’avant. Ainsi est illustré ce que les femmes expriment dans la liturgie, à savoir qu’il est déterminant pour le futur de Cuba que les différentes générations apportent chacune leur contribution ou autrement dit, qu’elles avancent « main dans la main ».

La devise de la JMP 2016 « S’informer pour prier – prier pour agir » suppose la prière par laquelle nous prenons part au sort des êtres humains à Cuba et dans le monde entier. «Agir» signifie, entre autres , le soutien financier à des projets spécifiques dans le pays d’origine de la liturgie ainsi qu’un engagement à plus long terme dans plusieurs continents, visant à améliorer la situation des femmes défavorisées.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.