Chrétiens persécutés

Une quarantaine de chrétiens libérés par l’État islamique

  | 

L’organisation terroriste « Etat islamique » a libéré lundi une quarantaine de chrétiens, moyennant une forte rançon de plusieurs millions de dollars. Ils faisaient partie d’un groupe de 230 chrétiens assyriens enlevés par des djihadistes de Daech en février 2015.

L’Etat islamique a relâché une quarantaine de chrétiens retenus en otage dans la zone d’al-Shaddadi depuis février 2015 lorsque l’offensive djihadiste avait atteint les villages chrétiens de la vallée du Khabur, dans le nord-est de la Syrie.

Les djihadistes avaient demandé 100 000 dollars en échange de la libération de chacun des 230 otages. Après l’exécution de trois otages en août dernier, les négociations avaient été provisoirement interrompues. L’archevêque syro-catholique d’Hassaké-Nisibi, Jacques Hindo, avait indiqué plus tard que des négociations pour trouver un accord sur une rançon beaucoup moins élevée avaient été rouvertes.

Le dernier groupe de chrétiens détenus par Daech a finalement été libéré tôt lundi matin, moyennant le paiement d’une rançon de plusieurs millions de dollars, et serait en chemin vers la ville de Tal Tamr, dans le nord-est de la Syrie.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.