Chrétiens d'Orient

Des enfants décapités par l’État islamique

  | 

Selon un éminent leader chrétien de la communauté chaldéenne, l’État islamique serait aller au comble de l’horreur en procédant à la décapitation systématique d’enfants. Selon ce responsable, les extrémistes sunnites seraient en train de commettre un génocide visant les chrétiens en Irak dans le but d’imposer la charia sur terre.

« Il y a un parc à Mossoul où l’État islamique a effectivement décapité des enfants et mis leurs têtes sur des bâtons pour les exposer dans cet endroit, explique l’homme d’affaire américain et chaldéen Mark arabo. « De plus en plus d’enfants sont décapités, des mères sont violées et tuées et des pères sont pendus ».

Face à ces horreurs, Mark Arabo a appelé la communauté internationale à offrir l’asile à près de 300 000 chrétiens qui continuent à fuir les persécutions subies. Récemment, il a également fait entendre sa voix à la Maison Blanche, et a déclaré que les dirigeants chaldéens américains et les dirigeants politiques ont dit que le monde devrait se réunir pour arrêter ces crimes contre l’humanité et aider à soulager les souffrances du peuple irakien.

« Le monde n’a pas vu ce genre d’atrocité depuis des générations. Ceci est un crime contre l’humanité, qui va beaucoup plus loin que la persécution contre une communauté ou la foi. C’est un crime contre l’humanité. Ils commettent des actes horribles, des crimes plus déchirants que vous ne pouvez l’imaginer ».

Les chrétiens, dont près de 95 % ont fui (5 % se sont convertis) sont particulièrement visé par les extrémistes sunnites. L’Etat islamique a marqué les portes des maisons des chrétiens de symboles de mort afin que ceux qui tenteraient de retourner chez eux soient exterminés.

«L’holocauste des chrétiens est au milieu de nous, » a déclaré l’homme d’affaire. « Cela ne serait jamais arrivé en 2014. »

Pas plus tard que la semaine dernière, l’État islamique a bombardé une église qui était âgée de 1800 ans.

Mark Arabo appelle les États-Unis et les Nations Unies à reconnaître que ces actions s’apparentent à un génocide et que plus doit être fait pour résoudre cette crise.

« Ce cauchemar ne va pas disparaître… mais il ne fait qu’empirer. Le monde ne peut pas fermer les yeux. »

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.