Actualité chrétienne

Le pasteur Gu Yuese (Joseph Gu) emprisonné en Chine

  | 

Le Révérend Joseph Gu (ou Gu Yuese), pasteur de l’église Chongyi qui s’est insurgée contre un projet d’interdiction des croix sur les lieux de culte chrétiens, a été incarcéré pour avoir dénoncé la répression contre les chrétiens dans le pays.

L’église Chongyi, le plus important lieu de culte de l’Eglise protestante à Hangzhou, s’est insurgée contre le projet de réglementation des autorités de la province du Zhejiang visant à restreindre la présence et la taille des croix surplombant les toits des églises protestantes et catholiques de la région.

Pour Joseph Gu, pasteur principal de cette méga-église approuvée et contrôlée par l’Etat chinois, « ces nouveaux règlements pourraient se traduire par des exigences déraisonnables pour les lieux de culte chrétiens ».

Ces critiques, très rares venant d’un homme d’église en Chine, ont scandalisé le Parti communiste chinois, qui craint l’émergence de contre-pouvoirs et voit d’un mauvais œil l’essor impressionnant des conversions chrétiennes dans le pays.

Le 4 février 2016, le pasteur Gu Yuese (alias Joseph Gu) a été placé en détention dans une des « prisons noires » du pays, où les chrétiens peuvent subir de très mauvais traitements, selon l’organisation chrétienne China Aid. Il est notamment accusé d’avoir dénoncé la répression continue du gouvernement contre les chrétiens dans le pays depuis le début 2014.

Ce week-end, la revue China Christian Daily a relayé l’appel de l’église Chonyi à prier pour le pasteur Joseph Gu afin qu’il garde sa foi dans l’adversité et se tienne debout face aux épreuves :

« Priez le Seigneur d’aider le pasteur Gu à garder sa foi dans l’adversité, et à se tenir fermement debout face aux épreuves de la croix ».

Selon Bob Fu, le directeur de China Aid, l’arrestation du pasteur Joseph Gu marque « une escalade majeure dans la répression contre les opposants à la démolition forcée des croix ». C’est le responsable le plus haut placé au niveau de l’église nationale arrêté depuis la Révolution culturelle, a-t-il précisé.

Gu YueseEn août dernier, sept membres d’une église ont été arrêtés pour détournement de fonds et d’autres crimes présumés. Chen Jiangang, un avocat représentant l’un des membres, a déclaré qu’ils ont été clairement arrêtés après avoir résisté à la campagne du gouvernement pour abattre la croix située sur leur église :

« Sur la base de notre compréhension actuelle de la situation, ces accusations sont fausses. S’ils avaient activement coopéré à la démolition des croix des églises, il n’y aurait pas eu d’accusations aujourd’hui. »

Alors que les groupes de défense des droits des chrétiens continuent à clamer haut et fort que la destruction des croix restreint le christianisme et les libertés religieuses dans le pays,  William Nee, chercheur à Amnesty International en Chine, a déclaré que cette ONG a été informée de la situation « très préoccupante » dans le Zhejiang.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.