Chrétiens persécutés

Asia Bibi pardonne à ses persécuteurs

Chrétiens persécutés
  • Jan 01
  • 1

Asia Bibi, une mère chrétienne pakistanaise emprisonnée pour sa foi depuis 2010 a déclaré qu’elle pardonnait ses persécuteurs et demandé, qu’en cette période de Fêtes de fin d’année, Jésus accorde sa paix au monde entier.

Du fin fond de sa cellule, Asia Bibi, mère chrétienne cinquantenaire de cinq enfants  a déclaré à sa famille qui a pu lui rendre visite en prison le soir de Noël :

 “Noël est la célébration de la miséricorde de Dieu, je pardonne à mes persécuteurs, à ceux qui m’ont accusé à tort et j’ attends leur pardon. ]…[ Jésus a entendu mes prières et a fait de ce jour un jour heureux. Je suis enthousiaste et pleine de joie de rencontrer aujourd’hui ma famille et de fêter Noël avec vous.”

Malgré la ferveur de sa foi chrétienne, Asia Bibi a souhaité étendre ses vœux aux musulmans, puisque ce jour qui correspond à la naissance du prophète Mahomet, est ainsi un jour de fête pour ceux qui adhèrent à la foi islamique. Elle a ainsi déclaré :

“La naissance du prophète Mahomet a aussi lieu aujourd’hui. Que la paix soit sur lui en ce jour. Honnêtement, je ne pourrais jamais même penser à manquer de respect à qui que ce soit. Malgré le fait que je suis en prison depuis sept ans, je ne hais pas ceux qui m’ont fait du mal.”a-t-elle affirmé. “Je prie pour que le Saint Prophète Mahomet accorde sa sagesse à ses disciples afin que la paix puisse continuer à être construite dans le monde. Je prie que Jésus-Christ accorde Sa paix au monde entier.”

Accusée de blasphème au Pakistan, Asia Bibi a été envoyé en prison il y a six ans puis condamnée à mort. En juillet, sa condamnation à mort a été temporairement suspendue, et elle attend maintenant le jugement de la Cour suprême du Pakistan. En conclusion de son message de Noël, elle a demandé aux chrétiens du monde entier de prier afin qu’elle trouve grâce auprès de la justice.

Selon certaines sources, dans le quartier des femmes de la prison de Multan où elle est détenue, les conditions de détention sont déplorables.  Alors que la capacité d’accueil est de 30 à 40 prisonniers, ce sont près de 150 détenus qui s’entassent dans un espace très réduits. Les lits ont été superposés pour doubler la capacité, les toilettes au nombre de 6 sont largement insuffisants pour le nombre de personnes détenues.  Il n y a aucun système de ventilation.

Le témoignage d’un ancien prisonnier décrit l’horreur de la situation :

«Les étés sont très chauds à Multan. Combinez cela avec le surpeuplement, une mauvaise hygiène, la chaleur estivale, le manque d’éclairage et de ventilation dans la prison, et vous réalisez l’enfer dans lequel la cellule d’Asia se trouve.”

Au delà des conditions de détention difficiles, c’est la pression mentale et morale exercée qui rajoute encore à la souffrance des détenues. Asia Bibi, doit, ainsi que les autres prisonnières s’asseoir et lire le Coran pendant des heures avec une consigne : il suffit d’honorer Allah et de demander pardon, et la peine sera réduite.

Selon l’organisation “ALIVE network of churches” qui a établi le rapport sur les conditions de détention au Pakistan, il y a encore pire :

“Ce n’est pas seulement le bruit des cinq moments de prières dont Asia Bibi est entourée, mais à chaque heure où elle est réveillée, elle entend les gémissements des femmes souvent perturbées mentalement, brisées, et ces sons se mélangent avec le son du Coran lu à haute voix. Il n’ y a aucun endroit calme dans la prison.”

Au Pakistan et dans le monde, Asia Bibi est devenu un symbole de la souffrance pour sa foi. Elle est un exemple vivant de la nécessité de venir au Seigneur dans la prière explique encore ce rapport. Les équipes d’Alive network of churches se sont largement mobilisés pour encourager à prier pour Asia Bibi.

About Author

Comments

  1. xavier

    xavier

    Malgré moi, je ressens la souffrance de chaque.

Comments are closed.

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.