Chrétiens persécutés

Mali : trois personnes abattues devant une radio chrétienne

  | 

Dans le Nord-Ouest du Mali, à Tombouctou, trois personnes dont un journaliste de la radio chrétienne Tahanite ont été assassinés par un homme armé qui a fait feu sur eux avant de s’enfuir. Parmi les victimes, outre l’animateur de radio, il y a au moins un catholique.

Selon un responsable de la mairie de Tombouctou, c’est jeudi dernier qu’un homme armé aurait tué par balles trois personnes qui se trouvaient rassemblées devant la radio. L’assassinat, qui a été confirmé par une source de sécurité malienne à Tombouctou, aurait été « perpétré par ceux qui veulent créer la guerre des religions » dans le pays.

Un haut responsable du gouvernorat de Tombouctou est allé dans le même sens lorsqu’il a déclaré que les djihadistes sont responsables de cette tuerie car non seulement ils ne veulent pas entendre parler d’autres religions que la religion musulmane, mais sont également prêt à tout pour diviser les musulmans et les catholiques.

« Mais ils n’y arriveront jamais ! » a-t-il encore ajouté.

Située dans le sud-est de Tombouctou, la chaîne privée locale Tahanite, qui veut dire « pitié » en langue tamasheq, communément appelée « la radio chrétienne de Tombouctou » a donc perdu son animateur et directeur de programmes, le journaliste Amar Oumar dit Joël.

En lien avec la mission évangélique chrétienne locale, cette radio qui diffuse des émissions axées sur la Bible, n’était plus autorisée à le faire lors de l’occupation de la ville par les djihadistes en 2012.

Depuis, grâce à l’opération militaire internationale contre eux, les groupes islamistes extrémistes ont été dispersés et chassés mais des zones échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.