Actualité chrétienne

Scott Spahr reçoit l’ordre de ne plus prier avant les matchs

Actualité chrétienne
  • Dec 13
  • 0

Scott Spahr, l’entraîneur de l’équipe féminine de basket-ball de l’école primaire de Morristown dans l’Indiana a reçu l’ordre de cesser de participer aux cercles de prière qui se tiennent avant chaque match. Dans un courriel adressé à l’école, l’American Humanist Association (AHA) a en effet dénoncé la présence de l’entraîneur à ce cercle, considérée comme “une violation de la Constitution”.

Sur une photo qui est parvenue à l’AHA, les cercles de prière concernaient non seulement l’équipe entraînée par Scott Spahr mais également plusieurs adultes et des membres de l’équipe adverse de l’école primaire de Waldron. Les directeurs des deux écoles ont donc parallèlement reçu un mail demandant l’arrêt de la participation des adultes aux cercles de prière avant chaque match.

Si Scott Spahr a accepté d’arrêter de participer au cercle de prière après avoir été informé des plaintes de l’AHA, il a néanmoins affirmé que la rencontre des joueuses pour prier avant un match était une habitude qui continuerait même s’il n’était pas présent.

Pour l’AHA, l’objectif est de “parvenir à une société progressive où être bon sans Dieu est une façon respectable et acceptable de vivre la vie”.

Le journal ABC News a pu se procurer une copie du mail écrit par le Directeur juridique de l’association David Niose dont voici le contenu :

“La participation du personnel dans les prières avec les étudiants aux évènements de l’école est inadmissible, car elle véhicule une approbation de la religion et crée une atmosphère coercitive où les enfants peuvent se sentir obligé de participer à des activités religieuses.”

Scott Spahr a été “abasourdi” par la réaction de l’AHA, car le cercle de prière était une tradition même avant son arrivée. Entraîneur des Yellowjackets pendant six saisons, ce sont en effet ces élèves qui l’ont invité dans le cercle, une participation que l’AHA a mal interprété, selon lui. Il a également expliqué que les étudiantes étaient maintenant confuses au sujet de cette affaire.

Il a aussi déclaré que son équipe avait invité les joueuses de Waldron à prier avec elles à la fin du jeu en faisant un grand cercle pour remercier du fait que personne n’a été blessée pendant le match.

Niose affirme que l’intention n’est pas d’arrêter les cercles de prière mais interroge la raison pour laquelle ces cercles sont si présents dans les écoles publiques, en se demandant si c’est toujours de l’initiative des élèves.

Scott Spahr a indiqué que le temps du cercle de prière permettait à chaque joueuse de s’interroger sur elle-même.

About Author

Leave Comments

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.