Actualité chrétienne

Megan Hiatt : « mon Père céleste a été à mes côtés »

  | 

Megan Hiatt, une jeune mère chrétienne de 22 ans qui a perdu, suite à la fusillade perpétrée par son petit-ami Gauvain Wilson, ses deux  jumelles Hayden et Kayden âgées de cinq mois ainsi que son père Travis, s’exprime pour la première fois suite à ce drame survenu le 13 novembre dernier. Malgré l’horreur de cette situation, elle a tenu à témoigner de la bonté du Père céleste qui l’a soutenu dans ce moment si difficile pour elle.

La chrétienne Megan Hiatt a perdu ses deux  jumelles Hayden et Kayden âgées de cinq mois ainsi que son père Travis suite à la fusillade perpétrée par son petit-ami Gauvain Wilson

La chrétienne Megan Hiatt a perdu ses deux jumelles Hayden et Kayden âgées de cinq mois ainsi que son père Travis suite à la fusillade perpétrée par son petit-ami Gauvain Wilson

Le 13 novembre dernier, en Floride, Gauvain Wilson est rentré chez lui et a forcé la mère de ses deux jumelles de cinq mois à les prendre dans les bras avant d’ouvrir le feu, tuant les deux bébés et le père de la jeune-femme et la blessant grièvement. Après ce massacre, le meurtrier et père des bébés a retourné l’arme contre lui et s’est donné la mort.

Atteinte de cinq balles, Megan Hiatt qui a survécu à ce drame a été hospitalisée et a dû subir un total de huit interventions chirurgicales pour réparer les blessures très graves qu’elle a subies au cours de la fusillade comme elle l’explique elle-même :

«Ce matin, j’ai reçu une greffe de la peau sur ma jambe gauche qui semble bien se porter. Six interventions chirurgicales sur cette jambe ont été nécessaires sur un total de huit opérations. Il reste encore beaucoup à faire, mais je sais que vos pensées, vos prières, et tant d’autres efforts faits en ma faveur ne sont pas passés inaperçus et ont été grandement appréciés. C’est  la raison pour laquelle je suis encore en vie. »

Blessée également à la main gauche lors de la fusillade, Megan Hiatt explique comment elle a pu franchir une étape majeure en tenant une tasse et une bouteille dans sa main gauche. Elle a souhaité témoigner de sa gratitude à Dieu pour son soutien. Elle a déclaré :

« Tout d’abord, je veux que chacun sache que je sais que mon Sauveur Jésus-Christ est vivant et que mon Père céleste a été à mes côtés tout au long de ce processus. Je n’aurais pu faire cela  sans le connaître. »

Peu de temps après l’accident, Melissa Bateh, la mère de la jeune chrétienne, avait parlé au nom de sa fille peu de temps après l’accident en témoignant déjà du fait que Megan connaissait son sauveur et savait qu’Il était vivant.

Touchées par le témoignage de cette famille, 679 personnes ont soutenu Megan et sa mère en amassant des fonds pour les frais médicaux de la jeune-femme chrétienne et pour les frais funéraires des trois victimes de la fusillade. Une recette de 26473 dollars a ainsi pu être rassemblée à ce jour grâce à une campagne de collecte de fond menée sur GoFundMe sur internet.

Ces gestes ont beaucoup touché Megan et ont permis, comme la jeune mère chrétienne le racontait, d’enterrer les jumelles dans de beaux cercueils blancs au côté de son père. Émue aux larmes, elle a déclaré :

« Je ne sais pas comment vous remercier pour cette bénédiction et cet amour. Je vous remercie du fond de mon cœur, chers amis. »

Melissa Bateh, qui a perdu ses deux petites-filles et son mari dans le drame a elle aussi manifesté sa gratitude sur sa page Facebook :

« Merci ! Merci ! Merci ! Merci à ma famille pour tout le soutien en ce moment. Merci de nous aider dans toutes les tâches qui doivent être faites. Je vous remercie aussi famille de l’église. Sans vous pour nous soutenir (en nous nourrissant et  des millions d’autres choses), nous ne serions pas en mesure de continuer à avancer. Merci aussi aux amis. Nous voyons vos messages d’amour. Nous ressentons vos prières. Merci à toutes ces personnes que nous n’avons jamais rencontré et qui prient pour nous. Merci à tous ceux qui ont fait un don sur le compte de GoFundMe. Et Surtout merci à notre Père céleste qui nous aime et à son fils Jésus-Christ, notre Sauveur. Grâce à eux, nous le savons, les familles peuvent être rassemblées pour toujours ! »

Face au drame, Megan Hiatt sait déjà ce qu’elle fera dès qu’elle sera rétablie comme elle a pu le témoigner :

« Émotionnellement, je vis au jour le jour, mais mes pensées sont de plus en plus claires. Quand je serai guérie et en pleine forme, je souhaiterai devenir avocate spécialisée dans les questions de violences domestiques faites aux femmes et aux hommes. »

 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.