Actualité chrétienne

Julia Attaway est reconnaissante à Dieu malgré l’anorexie de sa fille

Actualité chrétienne
  • Nov 27
  • 0

Julia Attaway, rédactrice en chef du “Daily Guideposts” s’est exprimée le 25 novembre sur la visite de sa fille anorexique de 21 ans pour Thanksgiving. Malgré cette épreuve, l’auteure du livre intitulé : “Médiations quotidiennes : ta première année de maternité”, un livre de prières qui s’adresse à des femmes primipares, continue à être reconnaissante à dieu.

Face à cette épreuve, elle a déclaré :

“Je suis reconnaissante qu’elle soit vivante, reconnaissante qu’elle vienne à la maison. Il y a un an, elle est passée par une très mauvaise période puisqu’elle ne pesait plus que 40 kilogrammes. J’ai passé cinq mois à faire la navette entre le Midwest et New York, à la ré-alimenter et à répondre à ses besoins affectifs. Et maintenant, elle a rechuté. Je n’ai aucune idée du poids qu’elle pèsera à son arrivée”.

Julia Attaway a également pu témoigner sa reconnaissance pour le fait que sa fille aime le Seigneur, va à l’église et dans un groupe de prières, prie quotidiennement pour être guidée et aidée :

“Je suis reconnaissante pour ces choses, reconnaissante parce que si elle meurt, elle mourra en tant que croyante. Pourtant, cela me brise le coeur de savoir que je pourrais la perdre”

La rédactrice en chef du “Daily Guideposts” raconte combien cette situation est difficile pour elle :

“Je ne la blâme pas d’avoir rechuté. J’ai lu la littérature scientifique et je sais que c’est une maladie, pas un moyen pour essayer de mourir. Ce n’est pas une bêtise, ou de l’entêtement, juste quelque chose d’étrange. Le taux de mortalité pour l’anorexie est supérieur à celui de toute autre maladie mentale. Si elle arrêtait d’écouter ses pensées négatives et pouvait juste manger, elle pourrait. Elle est profondément affligée par le stress et la tension qu’elle provoque chez les autres. Elle veut être en bonne santé.”

Face à la maladie de son enfant, Julia Attaway rappelle à sa fille de prier et de se reposer en Dieu à chaque fois qu’elle participe à un repas, et sa fille lui répond en lui envoyant un coeur par texto :

 “Je lui parle pendant trois repas et une collation sept jours par semaine, de façon à ce qu’elle ne soit pas seule face au défi de manger. Et je suis reconnaissante à chaque fois qu’elle répond, reconnaissante à chaque fois que je sais qu’elle est encore en vie”.

Julia Attaway témoigne aussi combien elle prie profondément afin que sa fille soit sauvée, guérie et puisse croître pour devenir la personne qu’elle a été destinée à devenir lorsqu’elle a été créée :

“Dieu fait des miracles, et quelquefois, il ne le fait pas. J’ai construit ma paix autour de cette conviction : je suis la servante du seigneur, peu importe le résultat. Je tourne mon coeur vers la reconnaissance, je tourne mon coeur vers la louange. Le fait qu’il y ait des ténèbres dans mon monde n’est pas une raison pour arrêter d’être reconnaissante pour ce que la lumière m’a donné”

Cette mère qui passe par une grande épreuve a voulu exprimer sa reconnaissance à Dieu pour “Thanksgiving” envers et contre tout. Elle a déclaré :

“Merci Jésus parce que tu sais ce que je souffre. Merci Père pour me conduire à faire un petit pas à chaque fois. Et merci Esprit-Saint pour ton soutien moment après moment. Il y a de l’amour dans ce monde, et je veux vivre à travers lui. Même si ma fille ne peut même pas manger un petit morceau de tarte à la citrouille”.

 

About Author

Leave Comments

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.