Actualité chrétienne

Nissar Hussain agressé à cause de sa foi en Angleterre

  | 

Nissar Hussain a été brutalement battu avec un manche de pioche à cause de sa foi dans les rues de Manningham, une banlieue de Bradford en Grande-Bretagne. Une caméra de vidéosurveillance placée sur la maison de cet ex musulman qui s’est converti au christianisme montre l’attaque dont il a été victime.

Nissar Hussain agressé pour sa foi dans la rue

Nissar Hussain agressé pour sa foi dans la rue à Bradford.

Conversion de Nissar Hussain

Nissar Hussain, un  musulman britannique père de 6 enfants âgés entre sept et 23 ans est devenu chrétien en 1996. Depuis, cette famille de Bradford est persécutée par ses voisins. Accusée de blasphèmes, elle est en effet régulièrement l’objet d’attaques (vitres de voitures brisées, œufs jetés contre les vitres de leur appartement) et d’agression dans la rue. Pour fuir cette situation, le père de famille, sa femme Kubra et leurs six enfants sont contraints de déménager. Dans un premier temps, ils sont bien accueillis, mais la situation se détériore à nouveau en 2008, lorsque ce père chrétien d’origine asiatique et sa famille sont apparus dans un documentaire télévisé dans lequel ils témoignaient de l’intolérance islamique pour ceux qui quittaient cette religion afin d’adhérer au christianisme.

Reconnue par une grande famille musulmane d’origine pakistanaise, la famille a été considérée comme apostat en raison du fait d’avoir abandonné la foi islamique pour la foi chrétienne. A partir de là, les persécutions ont recommencé de plus belles : intimidation, discrimination, harcèlements sont devenus quotidiens autant pour le père de famille que pour sa femme et ses enfants.

Nissar Hussain, sa femme et leurs enfants sont à nouveau contraints de déménager pour échapper à la vengeance des musulmans en colère parce qu’ils avaient quitté la foi musulmane. Nissar Hussain explique comment sa vie et celle de ses proches a été très difficile à partir de cette intervention télévisée :

« Nos vies ont été compromises et assujetties, nous avons été forcés de vivre dans un climat de peur, ce n’est pas cela l’Angleterre. J’ ai grandi décemment dans un pays libre, en acceptant les valeurs et les lois britanniques. »

Les effets ont été dramatiques dans la vie de la famille puisque Mr Hussain doit renoncer à sa carrière comme infirmier en raison de l’effet sur sa santé (dépression, stress post-traumatique).

En 2015, des agresseurs tentent de tuer Nissar Hussain dans la rue.

Récit de l’agression

L’agression s’est produite dans les rue de Mannigham, une banlieue de Bradford. Nissar Hussain s’est exprimé sur le déroulement de cette attaque à partir d’un hôpital de Bradford où il se remet de ses blessures :

«Je venais de faire quelques pas dans la rue quand tout à coup, à partir d’une voiture, de manière brutale, des coups de feu ont été tirés. Deux gars sont sortis dehors et j’ai immédiatement vu qu’ils manipulaient une pioche. Ils voulaient me la casser sur la tête, mais heureusement, j’ai levé mon bras pour me protéger et le coup m’a atteint à la main. J’ai alors commencé à faire marche arrière et mon talon s’est cogné sur le trottoir. Je suis tombé en arrière et ma tête a heurté un petit muret de jardin.]…[ Ils ont alors commencé à me rouer de coups avec le manche de pioche sur le haut du corps avant de passer à mes jambes. C’est au moment où je suis tombé que j’ai senti mon genou exploser. Heureusement, un de mes voisins passait par là, et les voyous ont alors continué leur chemin. La seule chose qui a effleuré mon esprit à ce moment là était que j’avais besoin de rester éveillé afin de protéger ma tête et de rester en vie. »

Nissar Hussain a alors été hospitalisé avec la rotule du genou gauche et la main gauche fracturées.

Enquête sur l’attaque

Selon la Police de Yokshire Ouest, qui ont lancé un appel à témoins, un des suspects est décrit comme un homme asiatique de 1 m 80 de forte carrure. Les deux hommes portaient un haut à capuchon et des pantalons de jogging. La police enquête également sur le véhicule utilisé au moment de l’attaque. Elle demande notamment des informations sur une voiture de type berline de couleur rouge ou marron qui aurait été aperçue dans la région Manningham avant cet incident. Il pourrait s’agir d’une Honda Civic ou d’une Rover 400.

Les images de vidéosurveillance  qui ont été capturées par la caméra de la maison de Nissar Hussain pourront peut-être fournir de nouveaux éléments à l’enquête. Déjà menacé, Nissar Hussain avait demandé à plusieurs reprises à la police de faire davantage pour protéger sa famille.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.