Actualité chrétienne

Pakistan : une fillette de 8 ans battue et enfermée dans son école

  | 

Une fillette chrétienne de 8 ans aurait été réprimandée, battue et enfermée dans une salle de bain de son école par le chef d’établissement après avoir utilisé les toilettes désignées pour les enfants musulmans, selon le journal « Pakistan Today ». Ses parents, accusés de blasphème suite à cet épisode, vivent dans la clandestinité.

La discrimination des chrétiens au Pakistan est toujours aussi vive

La discrimination des chrétiens au Pakistan est toujours aussi vive

Sara Bibi, une fillette de 8 ans a été exclue de l’école publique primaire des filles  de Samundari, dans le Punjab parce qu’elle avait utilisé les mêmes toilettes que les filles musulmanes. Sa famille vit maintenant dans la clandestinité.

D’après les rapports, ses camarades de classe musulmanes auraient accusé Sara Bibi d’utiliser les toilettes réservées aux musulmans. Après l’avoir dénoncé auprès de Zahida Rana, la directrice de l’école, celle-ci aurait verrouillé Sara Bibi dans la salle de bain et lui aurait dit :

« Tu es chrétienne, comment une infidèle ose-t-elle utiliser les mêmes toilettes que les filles musulmanes ? »

La fillette serait alors restée enfermée pendant près de trois heures, jusqu’à la fin de la journée scolaire, dans cette salle de bain.

Cette situation, qui  a été évoquée au cours d’un séance au Sénat pakistanais par Sherry Rehman a conduit Raza Rabbani, le président du Sénat, à ordonner une enquête sur l’incident. Selon le leader Raja Muhammad Zafarul, le rapport d’incident initial n’est pas satisfaisant. Du côté de la police locale, les officiers ont déclaré ne pas encore avoir reçu de plainte, sinon ils prendraient des mesures.

Non seulement les autorités pakistanaises semblent peu motivées à régler cette question, mais la famille de Sara Bibi, déjà  discriminée dans l’école de leur enfant, ont dû entrer dans la clandestinité après avoir été accusés de blasphème et avoir reçu plusieurs menaces.

L’Association chrétienne pakistanaise britannique (BPCA) appuie actuellement la famille et attend la réponde du gouvernement et de l’école avant d’entreprendre des démarches pour obtenir justice au niveau légal.

Face à cette situation, loin d’être exceptionnelle au Pakistan, le président de la BPCA, Wilson Chowdhry, s’est exclamé :

« On nous demande souvent pourquoi les chrétiens sont si souvent analphabètes avec seulement 7 % de personnes qui réussissent à atteindre un niveau adéquat en littérature. Vous avez ici un exemple parfait de l’intimidation, du harcèlement et de la violence à laquelle les jeunes chrétiens doivent faire face tous les jours ».

Selon ce responsable, ce phénomène est le reflet exact de la situation générale dans le pays :

« Cette haine qui est visible à tous les niveaux de la hiérarchie dans les établissements d’enseignement laisse les chrétiens démoralisés et subjugués. »

Une situation d’autant plus dramatique que de nombreuses jeunes chrétiennes sont souvent enlevées après l’école pour être mariées de force à un musulman, comme l’explique également Wilson Chowdhry :

« Cette situation alarmante est exacerbée par quelques 700 jeunes filles chrétiennes par an qui sont enlevées, violées et forcées de se marier à un mari musulman. La majorité d’entre elles sont enlevées après l’école, après avoir rejoint les jeunes filles musulmanes à l’extérieur. »

BPCA a publié une pétition visant à demander une éducation libre et équitable pour tous, un geste nécessaire dans un pays où la haine envers les minorités est toujours encore la plus norme dans le pays.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.