Chrétiens persécutés

Ouganda : Namusisi Birye, une jeune chrétienne battue à mort

Chrétiens persécutés
  • Nov 16
  • 0

En Ouganda, Namusisi Birye, une jeune fille élevée dans la foi islamique convertie au christianisme a été sévèrement battue par son père musulman après avoir quitté l’islam pour suivre le Christ. Tout de suite après sa conversion au cours d’une campagne d’évangélisation, son père a été informé de sa décision. Il a alors commencé à la battre pour la faire mourir.

A peine née de nouveau, Namusisi Birye a dû endurer la pire des persécutions. Après l’évangélisation à laquelle elle avait participé, la jeune-fille a pris le chemin de la maison. Son père, informé de sa décision pour Christ, l’attendait de pied ferme et a commencé à l’agresser et à la battre dans l’intention de la faire mourir.

La jeune chrétienne témoigne :

“Mon père avait un bâton de bois et a commencé à me battre lorsque je suis entrée dans la maison. Comme ma mère était aussi sur le point de me battre, le président du conseil local, qui était sur le chemin de sa maison dans Buluba, est arrivé et m’a sauvé. Bientôt, des voisins qui sont chrétiens sont également arrivés.”

Les cris de Birye ont alerté plusieurs voisins et les dirigeants de l’église locale qui se sont rendus sur place, mais la mère et le père de Birye ont insisté pour la faire mourir en disant :

«Notre fille doit être tué selon l’Islam, parce qu’elle est devenue apostate, elle ne pourra plus jamais être notre fille.”

Les dirigeants chrétiens, Mutaana Paul, le président du conseil local ainsi que le pasteur de l’église ont persuadé les parents musulmans de ne pas la tuer mais d’uniquement la désavouer. Le président du conseil local a accepté d’accueillir temporairement Birye dans sa maison, comme il en témoigne lui-même :

“Je me suis alors décidé à prendre la jeune fille à mon  domicile. Elle est maintenant en convalescence après avoir été désavouée par ses parents.”

Il a encore affirmé son désir d’aider la jeune-fille :

“Tant que les parents ne soulèveront pas d’autres plaintes, je vais continuer à aider la jeune fille avec l’espoir que quelques bons Samaritains seront touchés pour l’aider.”

La campagne d’évangélisation a été interrompu par un groupe de musulmans furieux,  après qu’un homme qui semblait être un leader musulman soit allé à l’avant pour devenir chrétien. Les chrétiens de la région, qui ne savent où il se trouve à l’heure actuelle, ont averti qu’il pourrait être gravement en danger.

Dans l’est de l’Ouganda, dans lequel se concentre 12,1 % de la population islamique du pays, les musulmans  qui se convertissent au christianisme subissent de graves persécutions. Le 19 octobre, la femme d’un chrétien converti a été tué, un mois après la mort de son frère évangéliste.

About Author

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.