Société

Attentats de Paris : réaction des responsables religieux

  | 

Après les attentats du 13 novembre 2015 dans la capitale française ayant fait au moins 129 morts et 352 blessés, les voix de plusieurs responsables religieux se sont élevées ensemble dans le monde pour condamner la violence de ces attaques, exprimer leur soutien aux familles des victimes et appelés à la prière.Prière pour la France touchée par les attaques terroristes

Les réactions en France

Le président de la Fédération protestantes de France, François Clavairoly s’est exprimé sur twitter en ces termes : « « Devant l’horreur, notre prière confiante et notre compassion pour toutes les victimes. Et notre détermination ». Dans un communiqué publié pour la FPF, il a appelé à les chrétiens à prier :

« …la FPF appelle l’ensemble de ses membres et invite tous ceux qui souhaitent s’y associer, à s’unir dans la prière pour faire face à cette épreuve et plus particulièrement dans le cadre des cultes célébrés le dimanche 15 novembre. »

Le pasteur Laurent Schlumberger, président de l’Église protestante unie de France a également encouragé à la prière face à l’horreur de la situation :

« Nous pouvons prier. Porter devant Dieu les victimes, et toutes celles et ceux qui en prennent soin. Porter les hommes et les femmes des services publics qui sont mobilisés, et les responsables de notre pays. Mais aussi prier pour que la violence recule chez ceux qui sont aveuglés par des fantasmes de pureté radicale… »

Pour le Conseil National des évangéliques de France « L’ignoble violence djihadiste qui vient de frapper notre pays ne doit pas l’emporter. Refusons de céder à la panique comme à la haine ».

Devant le drame, le président de la conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier a déclaré :

« Avec les catholiques de France, j’exprime ma profonde douleur devant cette extrême violence qui a retiré la vie à tant de personnes et blessé tant d’autres.  Mes pensées et mes prières vont aux victimes, à leurs proches, aux forces de l’ordre, aux soignants et à nos gouvernants sur lesquels pèse une lourde responsabilité. En ces heures difficiles nous leur faisons confiance. »

Le conseil représentatif ds institutions juives de France, le CRIF, a lui aussi souhaité partager la peine des Français face à ces attentats meurtriers :

« il partage avec l’ensemble de la nation ce deuil national et présente à toutes les familles des victimes ses condoléances les plus attristées »

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a tenu à condamner avec « la plus grande vigueur » les « attaques odieuses et abjectes ».

L’Union des mosquées de France (UFM) également souhaité exprimer

« sa compassion et sa solidarité totale avec les familles des victimes. Face à cette horreur et à cette barbarie, l’UMF condamne avec la plus grande force ces attaques ignobles et ces crimes odieux et abjectes. »

Elle a  aussi appelé les musulmans de France élever des prières pour la Nation et ses compatriotes.Prière pour la France après les attentats de Paris

Les réactions à l’international

Le pape François s’est exprimé sur le sujet au cours d’une interview à la télévision italienne TV 2000. Il a notamment déclaré ne pas comprendre ces actes commis par des êtres humains :

« Pour cela je suis très ému et peiné et je prie. Je suis très proche par la pensée au peuple français très aimé. Je suis proche des familles des victimes et je prie pour chacun d’eux. Vous avez souvent parlé d’une troisième guerre mondiale par petits morceaux, oui et ceci est un des morceaux. Mais il n y a pas de justification pour ces actes. Et surtout pas de justification religieuse. Religieuse et humaine. Tout ceci n’est pas humain ».

Père Federico Lombardi, le porte-parole en chef du Vatican, a publié une déclaration en disant :

« Ceci est une attaque contre la paix pour toute l’humanité, et ceci exige de notre part de réagir de manière décisive pour lutter contre la propagation des meurtres et de la haine sous toutes ses formes

Le fils du prédicateur Billy Graham, Franklin Graham,  a déclaré dans son tweet :

«L’islam est en guerre contre nous. Alors que nous prions pour la France, nous avons aussi besoin de prier pour la sagesse des dirigeants du monde et que l’ islam soit arrêté dans son élan. »

L’auteur évangélique Ed Stetzer a une position plus nuancée et a critiqué l’appel à « la guerre contre l’islam. Il a affirmé :

«Je veux voir les musulmans venus à Christ (comme eux veulent me gagner à l’Islam). Et, nous ne pouvons pas le faire en partant en guerre contre un milliard de personnes « .

« Le Président de l’Église épiscopale, l’évêque Michael Curry, a appelé « tous les épiscopaliens et les personnes de bonne volonté et de la foi de prier pour ceux qui sont morts. »

Dès samedi 14 novembre, Paul Stephens, le directeur de l’Église épiscopale « All Saints » à Tupelo a organisé une réunion de  prière pour élever les mains pour le peuple de Paris et se souvenir de ceux qui sont morts, les membres des familles des victimes et les intervenants.

Face à une situation insoutenable, il a déclaré :

« Nous avons voulu faire cela parce que face au choc et à l’horreur de ces situations, nous sommes démunis et ne savons que répondre. Se retrouver ensemble pour intercéder pour les autres est une voie pour trouver un peu de réconfort pour les gens ».

L’archevêque de Cantorbéry en Angleterre, Justin Welby s’est exprimé rapidement après le drame :

« Tragédie à Paris, nouvelle terrible d’une profonde tragédie, avec tant de personnes avec des coeurs brisés. Nous pleurons avec ceux qui sont touchés, nous prions pour la délivrance et la justice ».

« L’imam du Centre islamique Al-Mustafa à Dublin a dit que ses pensées et ses prières sont avec le peuple de Paris et tout autre endroit sur terre en proie à des malades qui sévissent avec des armes et des bombes.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.