Chrétiens d'Orient

Les chrétiens d’Orient vivent des « horreurs inimaginables »

  | 


Le
Centre américain pour la Loi et la Justice (American Center for Law and Justice), qui s’est exprimé sur la persécution des chrétiens en Irak et en Syrie, a déclaré qu’un rapport paru récemment décrivait « les horreurs inimaginables » que faisait subir l’État islamique aux chrétiens, y compris des décapitations et des enlèvements.

Dans les territoires occupés par l’Etat islamique, les chrétiens doivent se décider soit de se convertir à l’islam, soit de payer une forte taxe ou d’être tués. Face à le menace de Daech, beaucoup de chrétiens prennent le chemin de l’exil.

Un autre compte-rendu relate comment une fillette âgée de trois ans a été arrachée des bras de sa mère chrétienne sans qu’elle n’ait aucune possibilité de la revoir :

« Christina Khader Ebada, une petite fille de 3 ans, était sur le point de quitter un bus bondé avec sa mère  quand tout à coup, l’un des combattants qui gardait le poste de contrôle arracha Christina des bras de sa mère. La mère paniquée le suivit, le suppliant de lui rendre la fillette. «Tais-toi,» répondit-il. «Si tu viens près de cette petite fille tu seras abattue, nous allons te massacrer. Elle a été forcée de rentrer dans le bus, laissant son bébé derrière elle, sans jamais savoir ce qu’elle est devenue. »

Face à ces horreurs, l’ambassadeur itinérant pour la liberté religieuse internationale, David Saperstein a déclaré :

« Il y  a un besoin absolu et sans équivoque de donner une voix à ceux qui sont opprimés pour leur religion dans tous les pays, qui ont peur de parler de ce qu’ils croient ; qui font face à la mort et vivent dans la peur, qui adorent dans les églises souterraines, les mosquées ou les temples, qui se sentent si désespérés qu’ils fuient leurs maisons pour éviter les homicides et les persécutions simplement parce qu’ils aiment Dieu à leur façon ou remettent en question l’existence de Dieu « .

Le rapport du Département d’Etat a critiqué le manque de réponse des gouvernements des pays où les chrétiens sont persécutés  face aux tensions et aux discriminations sociétales.

En Égypte, la population copte a reçu un peu d’aide du gouvernement de son pays, ce qui est un point positif concernant le développement de la liberté religieuse. Quelques auteurs de violence ont été condamnés, bien que beaucoup d’impunité pour les crimes contre les Coptes demeure encore.

Autre progrès réalisé dans ce pays concernant les libertés religieuses :  la nouvelle Constitution égyptienne permet d’accroître la protection des droits humains et stipule notamment l’égalité devant la loi sans distinction de religion.

Malgré les essais timides des gouvernements occidentaux pour arrêter les djihadistes, ils viennent de prendre la ville de Maheen dans la province centrale de Homs ce week-end. Ils ont débuté leur attaque par Sadad, un quartier à prédominance chrétienne où vivent 15 000 chrétiens syriaques orthodoxes.

Plus de 100 000 personnes ont déjà signé la pétition de l’American Center for Law and Justice (ACLJ) incitant les pays occidentaux à détruire l’Etat islamique et à sauver les chrétiens.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.