Sportifs chrétiens

Daniel Murphy : « Jésus est bon… »

  | 

Daniel Murphy, un joueur chrétien de baseball de l’équipe des Mets de New York est le premier dans l’histoire de ce sport a avoir frappé un circuit [Au baseball, un circuit (Home Run en anglais) est un coup sûr qui permet au frappeur de passer par tous les buts d’une seule frappe, sans erreur de la défensive adverse] dans six matchs de suite en séries éliminatoires en 2015. Il est actuellement fustigé pour ses prises de position sur l’homosexualité.

Daniel Murphy est un joueur de baseball qui a donné sa vie à Christ vers 15 ans alors qu’il était parti en voyage avec le groupe de jeune :

« L’esprit du Seigneur m’a tellement touché que je ne pouvais pas résister. »

Engagé dans sa foi, il n’hésite pas à s’exprimer sur le sujet et a déclaré notamment qu’il croit que Dieu a permis qu’il soit un joueur de baseball pour une raison précise, il lui a permis d’être au devant de la scène, dans les plus grands stades d’athlétisme dans le monde entier pour un but : celui d’être une lumière.

Il manifeste également sa foi en action comme par exemple le jour où il avait prié, au cours du match 5 de la Ligue Nationale pour la victoire des Mets sur les Dodgers :

« Il y avait beaucoup de prières qui sont montés vers Dieu ce jour là, juste pour demander la paix et parler à Jésus en demandant la paix pour ces trois ou quatre dernières manches.

Face aux journalistes qui lui ont demandé pourquoi il avait si bien joué en séries éliminatoires, il a déclaré :

« Je ne sais pas. Parfois, les bénédictions viennent, Jésus est bon …».

Comme chrétien, Daniel Murphy a été conduit a s’ exprimer sur la question de l’homosexualité, ce qui lui vaut aujourd’hui de recevoir de nombreuses critiques et d’être accusé d’intolérance.

L’incident remonte au printemps dernier. Daniel Murphy s’est exprimé sur le sujet lorsqu’il a appris que Billy Bean, l’ancien joueur homosexuel a rencontré des joueurs comme ambassadeur pour l’intégration de la communauté LBGT dans le baseball :

« Je suis en désaccord avec son style de vie. Je ne suis pas en désaccord avec le fait que Billy est homosexuel. Cela ne signifie pas que je ne peux pas m’investir dans la relation et apprendre à le connaître. Je ne pense pas non plus que le fait que quelqu’un soit homosexuel devrait complètement fermer la porte au fait de s’investir au niveau relationnel, et d’apprendre à le connaître. Je dirais, vous pouvez toujours les accepter, mais je suis en désaccord avec son style de vie, à 100 %. »

Les coéquipiers de Daniel Murphy ont considéré sa déclaration d’être prêt à travailler avec un homosexuel dans l’équipe comme une idée avant-gardiste qui doit être, au delà des mots, mise en pratique. Ce à quoi le sportif chrétien a répondu en disant qu’il n’avait pas encore eu la chance de rencontrer Billy Bean. Il s’est même dit prêt à saluer amicalement Billy Bean, malgré une divergence dans leurs croyances.

Le joueur chrétien de Baseball a aussi expliqué que la perception selon laquelle les athlètes chrétiens ne peuvent pas accepter les homosexuels n’est pas fondée, mais qu’il y a incompréhension :

« Peut-être qu’en tant que chrétien, que nous n’avons pas été assez clair en décrivant notre position sur l’homosexualité. Nous aimons les personnes mais nous ne partageons pas leur style de vie. Voilà la façon dont je décrirais les choses pour moi-même. De la même façon, il y a des aspects de ma vie qu’il faut encore que j’abandonne à Christ dans ma propre vie. Il y a beaucoup de choses, comme mon orgueil. Je pense simplement qu’en tant que croyant […] affirmer que je suis en désaccord avec le style de vie de la personne ne signifie pas que je ne vais jamais parler à Billy Bean lorsque je le rencontrerais à l’entrecroisement d’une porte. Ce n’est pas de l’amour. Ce n’est pas de l’amour du tout ».

 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.