A la une

138 femmes et 192 enfants libérés par l’armée au Nigeria

  | 

L’armée nigériane a annoncé, ce mercredi, que les troupes militaires avaient sauvé 338 personnes qui étaient tenues en otage par les terroristes de Boko Haram. La libération des prisonniers s’est produite autour de la forêt de Sambisa, un repaire des rebelles islamistes.

138-femmes-et-192-enfants-libérés-par-l'armée-au-Nigeria« L’armée a sauvé 338 personnes qui étaient tenues en otage par les terroristes, dont 192 enfants et 138 femmes » a déclaré le porte-parole de l’armée nigériane. Le raid a été lancé autour des villages de Bulajilin et Manawashe, deux endroits soupçonnés fortement d’être des repaires des militants de Boko Haram. Pendant l’attaque qui s’est déroulée dans le périmètre de la forêt de Sambisa dans l’État de Borno, trente djihadistes présumés ont été tués et un approvisionnement d’armes et de munitions a également été saisis.

Les prisonniers libérés ont été emmenés dans un camp de déplacés à Mubi, dans l’État voisin d’Adamawa.

Ce raid est le dernier d’une série d’attaques réalisées par l’armée nigériane contre Boko Haram. Mardi, en effet, l’armée de l’air a lancé des frappes ciblées contre des véhicules et des stations d’approvisionnement de carburants du groupe terroriste. Ces actions de l’armée visent à affaiblir Boko Haram en touchant au cœur même du camp terroriste et selon le chef Sadique Abubakar, à ouvrir la voie à l’assaut final.

A l’heure actuelle, aucun autre détail sur les personnes qui ont été libérées n’est connu, et aucune information ne permet aujourd’hui de dire si certaines des écolières Chibok qui ont été enlevées et pourraient être détenues dans la forêt de Sambisa fait partie des personnes libérées.

Muhammadu Buhari, le Président récemment élu du pays, a fait la promesse de vaincre Boko Haram, qui depuis le début de l’insurrection, a fait au moins 17 000 morts et entraîné plus de 2,5 millions de personnes à fuir leurs maisons. Il a donné jusqu’en décembre 2015 à l’armée nigériane pour vaincre le groupe.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.