Sportifs chrétiens

La surfeuse Bethany Hamilton partage sa foi

Sportifs chrétiens
  • Oct 30
  • 0

Devant des centaines de personnes rassemblées à l’église Abundant Life Christian Fellowship de Mountain View en Californie, la surfeuse américaine Bethany Hamilton a partagé son témoignage source d’inspiration et rempli d’espoir. Née en 1990, cette sportive qui a continué à surfer malgré la perte d’un bras après l’attaque d’un requin sur la côte Nord d’Hawaï en 2003 raconte la fidélité de Dieu même dans les plus sombres moments de son existence.

Malgré ce terrible accident survenu alors qu’elle n’avait que 13 ans, Bethany Hamilton n’a jamais baissé les bras et continue à être passionnée par son sport et à avancer grâce à sa foi. Lors de ce drame, elle a en effet puisée de la force dans sa foi chrétienne et le soutien de sa famille et de ses amis :

“Quand j’étais adolescente, ma mère lisait la Bible et priait avec moi et m’encourageait dans ma foi. ]…[  Parce qu’elle savait que si je connaissais les promesses et les vérités de Dieu  pour ma vie… je pourrais m’y cramponner quand les choses deviendraient difficiles. Quand j’ai perdu mon bras, plutôt que de me morfondre et d’être en colère contre Dieu, j’ai été en mesure de trouver de l’espoir dans les promesses de Dieu et je savais que grâce à lui j’avais un avenir. Je suis si reconnaissante à ma mère et à mon père de m’avoir emmené à l’église où je pouvais entendre la parole de Dieu qui m’encourageait dans ma vie quotidienne”.

Au cours de cette rencontre, Bethany Hamilton a aussi eu l’occasion d’expliquer comment elle a pu associer sa passion pour Dieu et pour le surf :

«Je trouve que d’avoir la foi en Dieu m’a équipé et m’a permis de travailler ma passion pour le surf. Grâce à Dieu, j’ai gardé les pieds sur terre car Il m’a fait voir que ce que je suis en Christ est plus important que ce que je suis en tant que surfeuse”.

Grâce à sa foi, la jeune surfeuse de 25 ans a pu prendre des bonnes décisions, ne pas faire de mauvais choix, et ne pas se laisser entraîner dans de mauvaises fréquentations comme elle l’explique elle-même :

 “En tant que surfeuse professionnelle … il est facile de se laisser entraîner par de mauvaises fréquentations. J’ai vu dans ma ville natale des surfeurs se laisser prendre par la drogue et prendre de mauvaises décisions qui les ont conduit loin de leur passion et de leur talent à surfer.  J’étais quant à moi enracinée en Jésus-Christ, je me tenais près de lui ce qui m’a aidé à prendre des décisions saines et de grandir. Je connaissais les promesses de Dieu pour ma vie que j’ai serré près de moi, au lieu de choisir quelque chose qui aurait pu m’entraîner loin de mon talent.”

Exhortant ses nombreuses admiratrices féminines, elle les a encouragé à davantage tendre vers leur propre beauté  beauté intérieure et celle de leur proche plutôt que vers la perfection physique :

“Il y a beaucoup d’images dans les médias qui  poussent à regarder à la beauté physique et donnent des trucs pour nous dire comment nous devons être cool et beau. Quand Dieu nous regarde, Il nous aime tels que nous sommes.[…] Lorsque vous êtes bombardé par ces images, il ne faut pas l’accepter mais se rappeler qui vous êtes en Christ. Dieu nous aime tellement, et Il ne veut pas que nous soyons déprimés”.

Cette exhortation à s’accepter en Christ ne veut pas pour autant dire ne rien faire pour se soigner, s’entretenir, comme l’affirme Bethany Hamilton :

“S’il est important de vous aimer comme Dieu vous a créé, il est également important de prendre soin de vous et de rester active. J’ai écrit mon livre “le corps et l’âme” pour encourager les femmes  à être belle en elle-même, mais aussi à être active et en bonne santé et de trouver des activités qu’elles aiment faire”.

Ces encouragements n’ont pas laissé oublier à Bethany Hamilton que la vie est parsemée de souffrances et de difficultés et que dans ces moments là, Dieu montre sa fidélité :

“Il y a deux versets de l’Écriture que j’aime particulièrement : le  verset 26 du psaume 73  qui dit : ‘Ma chair et mon cœur peuvent se consumer: Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et mon partage’. Ce que j’apprécie dans ce verset c’est qu’il conduit à l’endroit où Christ a tout fait pour nous. Dieu, à la fin de la journée, est notre fortune. Lorsque nous passons par des moments difficiles, il vient nous soutenir.[…] Éphésiens 2: 8, qui dit, “Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. ” ramène à ce que Dieu a fait. Ce n’est pas ce que nous avons fait, puisque Dieu nous acceptes exactement tels que nous sommes. Quand nous devenons chrétiens, il nous donne ce don de la foi qui est une bénédiction et peut nous aider à traverser les moments les plus difficiles”.

A la fin de la rencontre, Bethany Hamilton a souhaité donner un message d’espoir aux personnes présentes au cours de la rencontre en disant :

“Cela ne signifie pas que la vie va être facile ou sans douleur, cela signifie juste que nous pouvons compter sur Dieu pour tout et il va nous soutenir dans les moments difficiles. Il est la lumière et l’espoir dont nous avons besoin devons quand les choses vont mal et que nous ne comprenons pas pourquoi. Nous savons que nous pouvons avoir confiance car Dieu a de l’espoir pour nous.”

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.