Société

Un blogueur bangladais en prison pour avoir critiqué l’islam

Société
  • Oct 26
  • 0

Selon le Business Times international, un blogueur bangladais a été arrêté pour avoir critiqué la mauvaise gestion du pèlerinage à la Mecque pendant lequel une bousculade a tué des centaines de fidèles musulmans le mois dernier.

Mohon Kumar Mondal avait publié un post sur Facebook depuis retiré sur lequel il blâmait le gouvernement saoudien de ne pas avoir empêché une tragédie dans laquelle plus de 2000 pèlerins sont soupçonnés d’avoir perdu la vie. Remettant également en question le rituel islamique consistant à jeter des pierres sur le diable durant le Hadj, en disant que “ces démons rodaient partout”, il a finalement été arrêté et jeté en prison en vertu des lois au Bangladesh qui interdisent la publication de documents qui peuvent blesser ou sont susceptibles de blesser les sentiments religieux.

Cette loi est largement critiquée par des groupes travaillant pour les droits de l’homme qui affirment que ces interdictions visent principalement à réprimer l’expression libre des minorités religieuses et des non-croyants :

“Ces interdictions étouffent des voix divergentes et l’esprit critique des croyants, des minorités religieuses et des non-croyants”.

Alors que les militants des droits de l’homme ont demandé la libération de Mohon Kumar Mondal et de cesser de restreindre la libre expression en ligne, des militants islamiques, à contrario, ont demandé la peine capitale pour un groupe de blogueurs ayant critiqué l’islam.

Mohon Kumar Mondal est le dernier blogueur ayant été affecté par une série de mesures de répression prises par les autorités bangladaises contre les blogueurs critiquant l’islam. De plus, des extrémistes s’en sont également pris à ces blogueurs puisque depuis le début de l’année, ce sont quatre personnes qui ont été tuées à coups de machette pour avoir tenu des discours contre la religion musulmane. Le groupe islamiste Ansarullah Bangla équipe a d’ailleurs publié en ligne une liste noire de blogueurs athées.

L’insécurité est telle pour les rédacteurs de blog qu’un grand nombre d’entre eux ont depuis été contraints de fuir le Bangladesh.

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.