Société

Une chrétienne survit à la tuerie de l’Oregon grâce à la prière

  | 

La fille du pasteur Randy Scroggins, Lacey a survécu à la tuerie de l’ université Umpqua Community College dans l’Oregon qui a fait 10 morts et sept blessés grâce à la prière et à son attitude. Allongée en dessous d’un camarade de classe abattu par Chris Harper Mercer, un jeune-homme de 26 ans, elle a feint d’être morte pour échapper aux balles. Son père a rendu témoignage de la façon dont Dieu l’avait secouru au moment du drame.

Retour sur les faits : il y a un mois, un homme d’une vingtaine d’année, Chris Harper Mercer, s’est introduit dans l’université Umpqua Community College déterminé à tuer. Ciblant particulièrement les chrétiens, il a demandé, en rechargeant son arme, à tous les étudiants de se plaquer au sol tout en demandant aux chrétiens de se lever. A ceux qui ont déclaré leur appartenance au christianisme et se sont mis debout, il a alors déclaré « bien, parce que si tu es chrétien, tu vas retrouver dieu dans une toute petite seconde » et là, il leur tirait dessus et les tuait.

Lacey était présente sur les lieux le jour où a eu lieu le drame. Son père, le pasteur Randy Scroggins, a souhaité rendre témoignage au cours d’un culte de dimanche matin, peu après le massacre, de la façon dont Dieu avait protégé sa fille :

Au moment où le tueur s’est introduit dans sa classe, Lacey pensait qu’il s’agissait d’un entraînement mis en place par son université pour savoir comment se comporter en  cas d’agression, mais elle a vite réalisé que la situation était trop réelle pour ne s’agir que d’un exercice. Christ Harper Mercer a commencé à interroger les camarades de classe de Lacey un à un en demandant leur identité religieuse. S’ils étaient chrétiens, il les abattait.

Lacey a raconté à son père qu’au moment où le tueur a posé cette question, ses oreilles ont commencé à « sonner », elle ne parvenait plus à entendre, elle ne savait plus que faire une chose : prier. Le pasteur déclare a lors à l’assemblée présente ce jour là au culte dominical :

« Vous pouvez aller avec vos enfants aux matchs de football, les emmener à des matchs de baseball, les emmener à l’église, mais il n’y a rien qui peut remplacer l’enseignement que vous donnerez à vos enfants concernant la prière. »

Lacey a expliqué à son père que le tireur a ensuite demandé à un homme de venir à l’avant. Il lui a donné un sac à dos avec une clé USB à l’intérieur en disant : « Tu es chanceux. Tu ne vas pas mourir aujourd’hui, » Elle a alors entendu un coup de feu près de sa tête et a réalisé que le garçon à côté d’elle, Treven Anspach, avait été abattu et saignait. Le corps de son camarade de classe ensanglanté a alors commencé à rouler sur elle, la couvrant de son sang :

« C’est le sang de ce garçon qui couvrait ma fille qui l’a sauvé » a déclaré le pasteur Randy Scroggins.

Alors que le corps sanglant de l’étudiant décédé gisait sur Lacey, elle n’a pas bougé quand le tueur lui a demandé de se lever. Il a alors demandé à une jeune-femme à proximité de Lacey si elle était vivante, et lorsqu’elle a répondu qu’elle ne savait pas, il s’est dirigé vers la fille du pasteur mais en tirant sur un autre étudiant.

« Personne ne saura jamais vraiment, mais nous croyons qu’il s’est intentionnellement détourné de Lacey », a encore affirmé le pasteur Scroggins.

Lacey a témoigné à son père avoir entendu une rafale de coups de feu lorsque les policiers sont arrivés. Avant de mettre fin à sa propre vie, le tueur a assassiné 10 étudiants et blessé des dizaines d’autres. Lorsqu’elle a été sûre que tous les dangers étaient écartés, la fille du pasteur s’est alors levée pour faire un garrot avec son écharpe à une première victime et en a aidé une autre en lui disant de faire un point de compression avec un doigt sur une blessure par balle.

Au cours d’un autre interview, le pasteur Scroggins a expliqué que sa famille comptait maintenant sur la foi et la force que le Seigneur donne pour continuer à lutter contre cette expérience très éprouvante :

« Nous avons une famille très forte, une famille très unie… En décrivant notre situation, je dirais que nous sommes extrêmement reconnaissants, plus que je ne peux l’exprimer par des mots ».

Les lendemains de l’épreuve vécue restent cependant difficile à vivre pour Lacey commm l’explique encore le pasteur Scroggins :

« Un moment Lacey rit, l’instant d’après, elle pleure, » a t-il poursuivi. « Elle passe par le syndrome de la culpabilité du survivant. Pourquoi moi ? Pourquoi suis-je encore vie ? Parfois, elle se sent triste d’être en vie, et d’autres fois, elle est reconnaissante. « 

Les leaders chrétiens à travers l’Amérique ont déclaré que ce tir ciblé est la preuve de l’augmentation des hostilités et de la persécution envers les croyants :

«La persécution visant particulièrement des chrétiens existe non seulement en Iran ou au Moyen-Orient, mais s’étend jusqu’en Amérique, » a écrit Franklin Graham dans un message récent posté sur  Facebook.

« Les chrétiens zélés de l’université Umpqua Community College qui se sont levés pour dire qu’ils étaient disciples de Jésus-Christ ont été haineusement abattus sans pitié. Jésus a dit : «Si le monde vous hait, sachez qu’il m’a haï avant vous. (Jean 15.: 18). »

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.