Chrétiens du Soudan

L’État islamique décapite un chrétien soudanais par vengeance

  | 

L’État islamique vient de publier une nouvelle vidéo tournée en Cyrénaïque, une région de la Libye. Sur cette vidéo dont la provenance et le contenu doivent encore faire l’objet d’investigation et de vérification, on aperçoit l’apparente décapitation d’un homme chrétien identifié comme étant un citoyen sud-soudanais. Le groupe terroriste a justifié ce nouvel assassinat par la vengeance pour la persécution des musulmans du Sud Soudan.

La vidéo, publiée par la faction de l’ État islamique de Libye montre un captif en combinaison orange invité à faire une courte déclaration dans laquelle il se présente comme étant Muhammed Al-Ghaid* du Sud-Soudan, qui après s’être identifié, à été forcé de se mettre à genoux avant d’être décapité. Cet acte de barbarie était associé d’un court message délivré par un militant djihadiste masqué et en robe noire donnant les motifs de ce nouveau meurtre :

« Ceci est un message à nos frères musulmans du Soudan du Sud qui souffrent d’injustice, de déracinement et d’assassinat aux mains d’ agresseurs chrétiens. Nous vous annonçons la bonne nouvelle qu’Alah a déployé des soldats du califat pour vous venger et vous défendre. Nous allons couper chaque main qui vous a blessé. Oh chrétiens au Soudan du Sud, sachez  que si vous tuez, vous serez tués en retour, et comme vous contraignez nos frères à migrer, nous allons faire la même chose … Pas de sécurité ni d’ abri pour vous, sauf dans l’État islamique. Nous allons nous battre contre chacun de vous comme vous nous combattez « .

Si la vidéo doit encore être vérifiée, elle semble avoir été filmée près de Derna, au nord-est de la Libye.  Ce film montre également un soldat libyen nommé Faraj Al-Saiti abattu également.

Selon l’International Religious Freedom Report de 2014, contrairement à ce que déclare le militant du Daesh, il n y aurait aucune discrimination systématique contre la population musulmane dans le Soudan du Sud, qui est un État laïc selon sa constitution.  Le Soudan du Sud, majoritairement chrétien a gagné son indépendance en 2011 par rapport au Soudan au nord, dont la majorité des habitants sont de religion musulmane (97 %).

En théorie, la constitution soudanaise prévoit la liberté de religion ; en pratique néanmoins, le gouvernement considère l’islam comme la religion d’État et certains préceptes de la charia sont en vigueur dans tout le pays. Au moment de la sécession du Soudan du Sud où les animistes et les chrétiens se sont affranchis du régime islamique et de la charia, le président Omar el-Béchir a annoncé un renforcement de la charia dans les régions septentrionales du pays restant sous le contrôle de Khartoum, poche de nombreuses persécutions.

*Selon toute probabilité, le nom de cette personne ne peut pas être Muhammed, puisque les chrétiens au Soudan ne donnent jamais ce type de prénom à leurs enfants.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.