Actualité chrétienne

Australie : refus de visa pour deux égyptiens devenus chrétiens

  | 

Deux frères musulmans égyptiens qui ont rencontré Jésus en Australie avec Hillsong n’ont pas pu obtenir leur visa permettant de rester dans le pays parce que le tribunal a jugé que leur conversion au christianisme n’était pas authentique.

Refus de visas de "protection" pour deux frères égyptiens convertis en Australie

Refus de visas de « protection » pour deux frères égyptiens convertis en Australie

Arrivés en Australie en 2010 comme étudiants de religion musulmane, les deux frères, qui se sont convertis après avoir assisté à un cours intitulé « découvrir le christianisme » ont engagé les procédures pour obtenir un visa de protection en 2013. Rien n’a pourtant permis de permettre de recevoir la protection de l’Australie : ni leur baptême, ni leur profession de foi en Jésus-Christ, ni leur crainte d’être persécuté en retournant en Égypte.

Le système d’asile et d’immigration d’Australie a en effet considéré que la peur exprimée par les deux chrétiens ex-musulmans n’était pas un motif suffisant pour demander à obtenir un statut de réfugié dans le pays. Plusieurs recours ont pourtant été tentés : le tribunal de révision du statut de réfugié a rejeté leur demande, conduisant les frères à faire appel devant la Cour fédérale. L’un des deux a perdu cet appel, alors que le second attend de recevoir une réponse du Tribunal des recours administratifs.

Affirmant qu’il risquait d’être tué en Égypte pour avoir abandonné la foi musulmane, l’un des deux hommes a dit :

« J’ai toujours été naturellement curieux et j’avais beaucoup de questions sur l’islam, mais ce qui m’a empêché de montrer cela est que je savais que ceux qui remettent en question l’islam peuvent être poursuivis et traités comme faisant du prosélytisme ou même être expulsés de l’Islam, et la punition est la pendaison ».

Les noms et âges des deux frères ont été gardés secrets, Hillsong n’ayant pas non plus publiquement commenté cette affaire.

Si l’ asile en Australie était très difficile à obtenir par le passé, de nouvelles règles introduites l’année dernière sont venues assouplir ces règles : les réfugiés peuvent en effet recevoir un statut de réfugié temporairement dans le pays. Avec la crise mondiale actuelle autour de la migration, le nombre de personnes demandant un asile après être arrivé en bateaux a posé un problème majeur à l’Australie.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.