Chrétiens persécutés

Quinze églises protestantes menacées de mort en Turquie

  | 

Quinze églises protestantes en Turquie et leurs responsables ont reçu, depuis le 27 août, des menaces de mort envoyées via leurs Facebook, leurs mails, leurs sites web ainsi que leurs téléphones mobiles. Le style d’écriture et la similarité des mots utilisés dans les messages font fortement penser à l’État islamique.

Selon le Watch World Monitor qui relaye cette information, les auteurs des menaces promettent de tuer, de massacrer et de décapiter tout ceux qui auraient « choisi la voie niant Allah» et qui «traînent les autres à croire ». Selon l’association des chrétiens protestants en Turquie, les menaces contre les chrétiens d’origine protestante ont toujours existé en Turquie pour ceux qui veulent vivre et élever leurs enfants dans ce pays. Ce qui est nouveau, c’est que les menaces sont devenues systématiques, quelque soit l’endroit du pays où vivent ces communautés protestantes.

Selon cette association, les messages proviendraient de la même source :

« Nous pensons que ces messages, venus de façon rapprochée et se ressemblant les uns les autres viennent de la même source. »

Un des messages que le Watch World Monitor a pu lire affiche le drapeau de l’État islamique et présente ses auteurs comme « ceux qui vont au djihad ». Il met en garde les chrétiens en affirmant :

 « A vous les pervers infidèles, le temps où nous allons vous tordre le cou est proche. Qu’Allah reçoive la gloire et la louange « .

Dans la plupart des messages est intégrée une citation directe du chapitre « Al-Ahzab » du Coran qui affirme :

« Ceux qui répandent de fausses nouvelles … qu’ils soient maudit, ils seront saisis où qu’ils se trouvent et tués au cours d’ un horrible massacre. »

Le contenu des menaces envoyées aux différentes églises inclue également le lien d’une vidéo en arabe sous-titré en turc sur YouTube intitulé «Les preuves religieuses expliquant pourquoi les apostats doivent être tués ».

Un pasteur explique notamment comment, à travers deux mails et un SMS, les auteurs des menaces expliquaient qu’ils s’attendaient à les voir revenir à l’Islam et que le temps pour les responsables qui conduisent d’autres musulmans à Christ est écoulé parce qu’Allah leur donnera leurs têtes.

La majorité des églises protestantes turques sont composées d’anciens musulmans qui se sont convertis au christianisme. Il est en effet légal en Turquie, contrairement à la plupart des pays à majorité musulmane, de changer son identité religieuse. Il est également possible de  laisser en blanc la colonne de la religion sur la carte d’identité.

Les dirigeants de l’Église qui ont reçu des messages ont été encouragés par l’association à aviser la police et les procureurs dans les régions concernées par les menaces.

 

 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.