Actualité chrétienne

Des jeunes californiens issus de gangs touchés par Jésus

  | 

Dans les établissements d’enseignement secondaire de Californie, les clubs de la Bible, qui se tiennent une fois par semaine continuent à se développer le long du détroit de la Golden State et permettent à certains étudiants de venir à Christ. Et plus encore, selon les organisateurs de ces rencontres, certains adolescents venus des gangs sont délivrés de la drogue et de la mort.

Commencement et histoire des Clubs de la Bible

L’été 2009, Brian Barcelona, suite à l’appel du Seigneur, fonde la « One Voice student missions », un ministère destiné à impacter les jeunes de sa génération. Alors étudiant lui-même, il débute en organisant une réunion du « club de la Bible » à son école secondaire en Californie. Il établit un petit bureau dans sa chambre à coucher et lance, dès le mois d’août 2009, le premier club de la Bible à dans l’établissement d’enseignement secondaire d’ Elk Grove. Une à deux réunions par semaine sont organisées qui conduisent à la conversion de trois jeunes en septembre.

Dès octobre 2009, ce sont 35 étudiants qui participent au Club de la Bible. Ces nouvelles rencontres conduisent à la conversion de l’entraîneur du club de football qui attire de nouveaux élèves.

En décembre, l’organisation du premier rallye permet qui 250 jeunes se retrouvent pour écouter la Parole de Dieu. Un grand nombre d’entre eux donneront leur vie au Seigneur.

Depuis les débuts de ce ministère, il y a six ans, Dieu a augmenté la portée de ces Clubs de la Bible qui sont aujourd’hui présents dans plus de 20 écoles et impactent plus de 2000 étudiants.

L’accueil positif des Clubs de la Bible dans les écoles secondaires

Les écoles publiques, habituellement réticentes au fait de proposer de parler de la Bible, ont encouragé Brian Barcelona à mettre en place des Clubs de la Bible dans les établissements d’enseignement secondaire. Les enseignants ont en effet vu des améliorations dans les attitudes, les comportements et la qualité de travail chez les élèves. Et l’impact est encore bien plus important.

Des vies transformées

Brian Barcelona raconte en effet comment, au cours d’une réunion, des membres de gangs rivaux qui altéraient la sécurité de l’établissement, ont été touchés par le message de la Bible :

« Je ne l’oublierai jamais, quand j’ai terminé mon intervention, il y a eu un silence gêné dans la salle, un jeune  appartenant a un de ces gangs s’est tenu sur ses pieds, m’a regardé et m’a dit:« Que dois-je faire pour être sauvé? »

Après cette réunion, Brian explique comment le Directeur de l’établissement l’a interpellé en ces termes :

« Écoutez, je ne sais pas ce que vous dites pendant ces réunions. Je ne sais pas ce que vous faites à ces réunions, mais ce que vous faites, continuez à le faire parce que les gangs sont venus nous voir pendant les réunions de conseil avec des enfants en disant : «Nous ne voulons plus jamais faire partie de notre gang. Aidez-nous. »

De nombreux élèves témoignent de la façon dont le Club de la Bible a impacté leur vie.

Ruby Navarrete, raconte par exemple :

« J’aime qu’ils apportent Jésus dans ma vie parce que maintenant, je suis tellement positive, la façon dont je vois les choses a totalement changé. Il est venu me changer si profondément. J’aime le Club de la Bible maintenant. c’ EST EXTRAORDINAIRE »

Des vies sauvées

Un jour, explique encore Brian Barcelona, un étudiant avait laissé posé, à gauche dans la salle de classe ou s’était déroulée la réunion le jour d’avant, une lettre destinée au président du Club de la Bible et au gars qui a prêché. Dans cette lettre, quelques mots qui disaient :

« Hier soir, je comptais me suicider, mais alors que j’allais en classe, je suis allé à votre réunion et j’ai retrouvé l’espoir. Aujourd’hui, je suis en vie. »

Touché par Jésus à 16 ans, Brian Barcelona impacte à son tour la vie de jeunes

C’est aussi pendant une réunion de groupe de jeunes que Brian Barcelona a accepté le Christ dans sa vie à 16 ans. Il témoigne :

« …Avant, j’étais un athée, je ne croyais pas en Dieu. J’avais vu tant d’hypocrisie dans l’église. Ma famille avait l’habitude d’y aller, puis s’est arrêtée. J’ai senti qu’il n’ y avait pas de chemin où il pouvait y avoir un Dieu. Je suis parti avec ma mère et je suis tombé sur un ami de longue date qui a commencé à m’inviter chaque semaine au groupe de jeunes. « 

Brian Barcelona explique ensuite comment, après avoir refusé les invitations de cet ami, il a fini par accepter un soir, et c’est ce soir là que Dieu l’a touché :

« Je me souviens que je me suis levé dans cette église et que j’ai dit : « Jésus, je ne sais pas si tu es réel. J’ai entendu dire que tu étais mort sur la croix. J’ai entendu que tu avais fait ces choses. Si tu es réel, je te demande de me toucher. […] Et dès que je l’ai dit, j’ai senti cet amour fou venir M’environner. Et j’ai commencé à pleurer »

D’athée, Brian Barcelona est devenu croyant, et Dieu l’ a utilisé pour atteindre les jeunes depuis ce jour, non parce qu’il est bon, mais simplement parce qu’il est disponible.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.