Chrétiens persécutés

Un imam devenu chrétien pardonne ses persécuteurs musulmans

  | 

Tofik, un ancien dignitaire musulman devenu chrétien après avoir rencontré Jésus dans un rêve a vécu de nombreuses persécutions après sa conversion. Abandonné par sa famille, sa maison a été détruite par le feu, son bétail a été volé par la communauté musulmane qui l’a battu après qu’il ait tenté d’implanter une église. Resté ferme dans le seigneur, il a affirmé récemment que sa foi lui a appris à pardonner.

Tofik *(prénom changé pour des questions de sécurité) voyage aujourd’hui à travers le monde pour témoigner de sa conversion et de sa foi en Jésus-Christ. Jeune-homme, il a été enseigné comme un religieux musulman extrémiste en Afrique de l’Ouest. Au cours de sa formation, il a appris à haïr le christianisme :

« Nos professeurs nous disaient qu’à chaque fois qu’une nouvelle église naissait dans la ville nous devions attaquer les gens et détruire l’église».

 

Tofik explique qu’il a suivi les directives de ses mentors :  lui et plusieurs de ses camarades  sont en effet allés dans les villes avoisinantes pour rencontrer des chrétiens qu’ils ont battu et dont ils ont détruit l’église.

Beaucoup d’étudiants sont également allés brûler des bibles, mais Tofik explique que quelque chose l’a empêché de les rejoindre. Il a même gardé une Bible pendant de nombreuses années, ne sachant pas pourquoi.

Après sa formation en Arabie Saoudite, Tofik est retourné dans sa ville natale et est devenu un éminent imam qui a dirigé la construction de 16 nouvelles mosquées. Interdisant la prédication du christianisme, il a été impliqué dans un projet interreligieux. C’est précisément à cette époque qu’il a fait un rêve à propos de Jésus :

«En 2002, tôt le matin vers 3 h, j’ai eu une vision du Seigneur. Dans la vision je vis  très clairement Jésus me disant de le suivre. J’ai demandé a la personne qui me demandait de le suivre : qui es-tu ? Et il m’a répondu : Jesus-Christ »

Alors que Tofik se rendormait, il a encore une fois vu Jésus qui lui est apparu en disant :

« C’est moi, suis-moi. Lorsque tu me suivras, tu devras payer le prix, il y aura de la persécution dans ta vie, mais à la fin, tu seras victorieux. Je suis avec toi ».

Suite à ce rêve,Tofik s’est converti au christianisme et a commencé à aller à l’église, mais sa famille avait trop peur de se joindre à lui. Considéré comme « mort » par la communauté musulmane, il a manifesté son zèle pour le Seigneur en implantant une église dans sa région, provoquant un tel scandale qu’il a été battu et presque tué. Sa maison a été détruite et son bétail volé.

Il a cependant dit qu’il apprenait à pardonner à ceux qui l’avaient blessé et a affirmé :

 « La Bible est devenu mon arme. Je voyage à beaucoup d’endroits pour prêcher et enseigner la foi chrétienne. […] Jésus lui-même m’a avertis de la persécution, donc  je savais qu’elle allait venir et j’étais prêt. pour ceux qui ont détruit ma maison, j’ai d’abord effectué des poursuites contre eux a la cour, mais ensuite, j’ai renoncé et j’ai choisi de leur pardonner, de les laisser entre les mains du seigneur et ces personnes ont été libérées».

Tofik a également tenu à montrer qu’il y avait quelque choses de bon dans la persécution. S’appuyant sur Esaïe 43 v 19 qui dit :

« Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver: Ne la connaîtrez-vous pas? Je mettrai un chemin dans le désert, Et des fleuves dans la solitude ».

Tofik a expliqué qu’il savait que Dieu allait faire de nouvelles choses et que cela n’est pas la fin. Sa vie ne finit pas ici.

 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.