Actualité chrétienne

Kazakhstan : une jeune meurtrière touchée par Jésus

  | 

Incarcérée pour meurtre au Kazakhstan, une jeune adolescente a vu sa vie transformée après avoir reçu de la littérature chrétienne par Portes Ouvertes, une ONG internationale au service des chrétiens persécutés.

Mounira* est une jeune fille du Kazakhstan condamnée à une peine de prison pour meurtre. Abandonnée très jeune par ses parents, elle a grandi dans un orphelinat sans famille pour la guider et marcher dans la bonne direction. Elle explique à Asel*, une femme qui aide les jeunes sans parents avec le soutien de Portes ouvertes comment elle a grandi dans la haine :

« Mes parents m’ont abandonnée et j’ai toujours vécu dans la haine. Je détestais le personnel de l’orphelinat, mes camarades… J’étais en colère contre le monde et contre Dieu. »

C’est au cours d’une rencontre avec Asel*, une chrétienne de 39 ans qui consacre sa vie pour aider les jeunes sans parents avec le soutien de Portes Ouvertes que la vie de Mounira* va changer, et voilà comment.

Pendant une visite d’Asel* dans la prison, la jeune femme condamnée pour meurtre va demander à ce qu’elle lui procure des livres chrétiens. Asel* lui propose alors trois livres chrétiens sur le pardon et l’amour mais comme elle l’explique elle-même, elle ne s’attend pas à ce que Mounira les lise :

« Je lui ai proposé trois livres sur le pardon et l’amour. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle les lise. Trois semaines plus tard, j’ai vu Mounira en larmes. Elle m’a prise dans ses bras en sanglotant. […]

Azel* est très émue par la réaction de la jeune fille qui déclare vouloir connaître Jésus car au cours de son service auprès des jeunes adolescents, elle a vue bien des histoires tristes se dérouler sous ses yeux :

« Depuis huit ans, je travaille auprès des jeunes, en prison. J’ai entendu des centaines d’histoires d’une tristesse désespérante. Le plus souvent, ils vivent découragés et sans repères. Après des années d’orphelinat, adolescents, ils connaissent la violence et le crime. Beaucoup d’entre eux finissent en prison. A leur sortie, ils recommencent. C’est un cercle vicieux. »

Le travail d’Asel est pourtant en bénédiction pour ces jeunes puisque le directeur du Département de la Criminalité Juvénile a récemment félicité Asel :

« À votre contact et grâce à votre dévouement, la vie de ces adolescents est en train de changer. »

Asel a  été touchée d’entendre Mounira lui dire :

« Mais  j’ai compris le pardon de Dieu dans ces livres, et je sais que vous m’aimez. Je veux connaître ce Dieu d’amour et ne plus être celle que j’étais. Je veux devenir aimante et miséricordieuse, comme Jésus. »

Elle a tenu à remercier Portes Ouvertes pour le matériel et les livres que l’ONG lui font parvenir pour impacter les jeunes en perte de repères.

 

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.