Actualité chrétienne

Cent millions de chrétiens persécutés dans le monde

  | 

Plus de cent millions de chrétiens sont discriminés ou persécutés par des régimes totalitaires, des islamistes et des fidèles d’autres religions, selon un dossier publié par la branche italienne de l’organisation chrétienne Caritas International.

Caritas Italie a publié un dossier intitulé « Les chrétiens persécutés : entre terrorisme et migrations forcées » pour attirer l’attention de la communauté internationale sur la situation de plus de cent millions de chrétiens victimes de discrimination, de violences et de persécutions dans le monde.

Le dossier de Caritas dévoile les causes de la persécution des chrétiens par des régimes totalitaires ou des fidèles d’autres religions et donne la parole aux principaux concernés, ces chrétiens qui gardent la foi au risque de leur vie et celle de leurs proches. Environ 4 344 chrétiens ont été tués à cause de leur foi entre novembre 2013 et novembre 2014.

La situation des chrétiens d’Irak et de Syrie victimes de persécutions de la part des Jihadistes de l’État islamique (EI) est largement médiatisée. Mais il y a aussi des drames moins médiatisés tels que le sort de 70 mille chrétiens incarcérés dans des camps en Corée du Nord, le massacre des chrétiens du Nigeria par Boko Haram, ou encore la persécution des chrétiens persécutés en Somalie, en Afghanistan et au Soudan.

 

« Cette barbarie frappe d’autre part, beaucoup d’autres minorités religieuses et ethniques et révèle une augmentation préoccupante de l’intolérance. »

Le document publié par Caritas montre à quel point « les prétendues guerres de religion cachent de précis intérêts politiques et hégémoniques ».

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.