Chrétiens persécutés

Pakistan : une mère chrétienne de trois enfants forcée d’épouser un musulman

Chrétiens persécutés
  • Jul 30
  • 0

Fouzia Sadiq, une chrétienne pakistanaise mère de trois enfants a été forcée d’épouser un musulman après avoir été kidnappée le 23 juillet. Selon une ONG britannique, la “British Pakistani Christian Association” (BPCA), les femmes, victimes de discriminations importantes sur la base de la religion au Pakistan, sont régulièrement victimes d’enlèvement, de mariage et de conversion forcée.

Enlevée le 23 juillet alors qu’elle effectuait un travail forcé dans un champ, Fouzia Sadiq a été contrainte d’épouser son propriétaire musulman, Muhammed Nazir. Comme le frère du propriétaire du champ l’avait promis, la jeune-femme a pu retourner dans sa famille rapidement, mais Sadiq a été obligée de se convertir à l’Islam et est désormais la propriété de Nazir, le musulman qu’elle a dû épouser. Les conditions de vie de Fouzia Sadiq après ce mariage sont très difficiles comme elle a pu l’affirmer elle-même :

“Notre propriétaire est un homme cruel et nous avons été affamées depuis qu’il a arrêté de nous donner le paiement qu’il nous devait. Nous n’avons aucun pouvoir face à lui et nous devons faire face à une telle injustice.”

La situation est d’autant plus difficile à vivre que le dépôt de plainte de la famille de Fouzia Sadiq après l’enlèvement n’a pas été prise en compte par la police qui a refusé d’enregistrer un premier rapport d’incident nommé FIR.

Selon la BPCA,  les enlèvements, les mariages forcés et les conversions forcées sont monnaie courante courante au Pakistan. Selon  un rapport de la Fondation Aurat de Karachi publié en fin d’année dernière, entre 100 et 700 jeunes-filles chrétiennes et près de 300 filles hindoues, seraient mariées de force chaque année et contraintes à se convertir à l’Islam.

Obligées de se marier à des hommes musulmans, les femmes pakistanaises des minorités religieuses qui sont victimes de discrimination importante doivent régulièrement déclarer, sous la menace et la pression de la famille de leur époux que leur conversion était volontaire, et ceci même si l’affaire est portée devant les tribunaux.

Selon le Mouvement de la Solidarité et de la paix au Pakistan (MSP) pendant leur enlèvement,  les jeunes-filles “peuvent être soumises à la violence sexuelle, au viol, à la prostitution forcée, au trafic humain et à la vente, ou à d’autres abus domestiques.”

Selon le président de la BPCA Wilson Chowdhry, Fouzia Sadiq qui est la mère de trois enfants pourrait être contrainte de continuer dans son mariage forcé, même si une loi pakistanaise indique clairement qu’une femme chrétienne mariée même convertit à l’islam ne peut pas se remarier à un musulman. Pour une raison toute simple :

“L’autorité de la parole d’un homme musulman l’emporte de manière significative sur celle des chrétiens, de sorte qu’ils ont peu d’espoir d’arracher Fouzia à une vie de douleur, de  brutalité et de débauche.”

Les incidents qui concernent les minorités religieuses au Pakistan sont largement ignorés  police ou des autorités civiles et juridiques au Pakistan et les injustices peuvent ainsi se poursuivre en toute impunité.

About Author

Leave Comments

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.