Chrétiens d'Irak

Plan de sauvetage des chrétiens de Syrie et d’Irak

  | 

Sir George Weidenfeld, qui fut sauvé en 1938 de la Shoah par des chrétiens qui exfiltrèrent des enfants de la communauté juive vers l’Angleterre, a décidé de lancer un plan de sauvetage des chrétiens de Syrie et d’Irak afin de payer sa dette. «Nous avons une dette de gratitude», a-t-il déclaré.

Chrétiens de SyrieL’éditeur britannique George Weidenfeld fait partie des Juif qui ont pu fuir l’Autriche nazie et atteindre l’Angleterre grâce à des réseaux chrétiens. 77 ans plus tard, il veut honorer ceux qui l’ont sauvé en aidant les chrétiens persécutés par l’État islamique. Dans une interview accordée au Times, Weidenfeld affirme:

«J’ai été profondément ému par le sort des Chrétiens dans les pays du Moyen-Orient déchiré par les conflits, et nous aidons des familles chrétiennes à se rendre vers des refuges où ils peuvent mener une vie normale »

Sir Arthur George Weidenfeld a décidé de s’acquitter d’une « dette de gratitude » envers la communauté chrétienne en lançant un plan de sauvetage des chrétiens de Syrie et d’Irak. Il a notamment permis le transfert de 150 chrétiens syriens vers la Pologne sur un charter privé.

« J’ai une dette à honorer vis-à-vis des réseaux qui m’ont sauvé… Nous les Juifs devons aussi être reconnaissants et faire quelque chose pour les Chrétiens en danger »

Cette initiative financée par des associations chrétiennes britanniques, dont le Barnabas Fund, devrait permettre de sauver près de 2.000 chrétiens persécutés par l’État islamique.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.