Chrétiens d'Orient

Chrétiens d’Orient : la foi inébranlable d’une enfant encourage les chrétiens dans le monde

  | 

Maryam Behnam, une fillette irakienne de 11 ans forcée de fuir avec sa famille son pays natal en raison de la campagne de terreur menée par l’État islamique a déclaré qu’elle pardonnait les militants de ce groupe terroriste malgré l’horreur de leur action. S’exprimant sans crainte devant des journalistes, elle a affirmé que ses paroles étaient inspirées par le Saint-Esprit. La foi inébranlable de cette enfant encourage les chrétiens d’Irak.

Maryam Behnam  une fillette de 11 ans (ici, au côté de sa soeur Zomord) encourage les chrétiens d'Irak par sa foi inébranlable

Maryam Behnam, une fillette de 11 ans encourage les chrétiens d’Irak par sa foi inébranlable

Dans une interview accordée à des médias récemment, Maryam Benham, une toute jeune réfugiée de 11 ans a expliqué que malgré toutes les transgressions commises par l’État islamique, comme le meurtre brutal et l’enlèvement de milliers de personnes, elle a pardonné les djihadistes. Répondant à un reporter de la chaîne Sat 7 qui posait la question suivante : « Quels sont vos sentiments à l’égard de ceux qui vous ont chassés de votre maison et vous ont causé des difficultés? » elle a répondu :

« Je ne pourrais pas faire quelque chose pour eux, je vais seulement demander à Dieu de leur pardonner. »

Dans un autre reportage réalisé par CBN, alors que Maryam et sa sœur cadette Zomorod voyageaient de l’école à leur domicile, un mobile-home de deux chambres situé dans une communauté de réfugiés chrétiens à Erbil, elle a affirmé :

« Dans la Bible, Jésus nous dit: « Ne crains pas, je suis avec toi. » Il demande aussi de pardonner aux autres, peu importe qu’ils vous haïssent. Vous devez leur pardonner « . […]Jésus est mon père et il est mon créateur. Je n’ ai rien qui ne soit meilleur que lui. Quand l’État islamique nous a conduit hors de notre maison, Sa main était sur nous et Il nous a sauvé. »

Maryam Behnam, qui ambitionne de travailler à Médecins Sans Frontières, a également pu expliquer comment les paroles qu’elle prononçait venait du Saint-Esprit :

« Les paroles que je vous parle ne sont pas prononcées par hasard. ELLES viennent de l’Esprit Saint». Le Saint-Esprit m’a donné ces mots à vous dire. »

Selon la fillette, beaucoup de personnes dans le monde ont besoin de traitements médicaux et ne peuvent les obtenir parce qu’ils ne disposent pas d’assez d’argent pour aller chez le médecin, ou ne sont pas disponibles, raison pour laquelle elle souhaite travailler avec MSF.

Elle explique son désir de travailler comme médecin en disant également :

«Jésus a dit,« vous avez reçu gratuitement, alors donnez gratuitement. Voilà pourquoi nous devons les aimer et fournir un traitement « .

La jeune fille de 11 ans dit qu’elle chérit la Bible, car elle donne de l’espoir. Elle explique encore qu’à travers l’histoire de la résurrection de Jésus-Christ le Seigneur, l’espoir est possible.

Elle raconte également que lorsqu’elle prie, elle ne demande pas à Dieu d’avoir plus de possession mais que le Royaume de Dieu puisse régner sur l’Irak et pour le Salut des militants de l’État islamique.

« Quand je prie, je prie pour que Dieu puisse nous aider à rentrer à la maison, que la paix de Dieu puisse venir partout en Irak mais aussi que Dieu pardonne l’État islamique. »

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.