Société

Un couple chrétien doit payer 135 000 $ pour la discrimination d’un couple homosexuel

  | 

Les dirigeants d’une boulangerie située à Gresham, en Oregon, vient de recevoir l’ordre de payer 135 000 dollars de dommages et intérêts pour avoir refusé de fabriquer un gâteau de mariage à un couple homosexuel. Selon le bureau du travail et de l’industrie de l’Oregon, les propriétaires de la boulangerie « Sweet Cakes by Melissa », Aaron et Melissa Klein, auraient violé la loi anti-discrimination de l’État en refusant de confectionner ce gâteau à Laurel et Rachel Rowman-Cryer, un couple homosexuel qui s’est marié en janvier 2013.

Selon la loi de l’Oregon, les entreprises ne peuvent pas discriminer ou refuser un service en fonction de l’orientation sexuelle, de la race, du handicap, de l’âge ou de la religion de leur client. Le jugement, qui vient de tomber ordonne donc aux propriétaires de cette boulangerie de verser à Laurel et Rachel Rowman-Cryer les sommes de 60 000 et 75 000 dollars respectivement en vertu des dommages émotionnels subit par les deux femmes découlant de la discrimination qu’elles ont subit.

Retour sur les faits : le 17 janvier 2013, Rachel et sa mère, Cheryl McPherson, vont à la boulangerie Sweet Cakes by Melissa pour commander un gâteau de mariage. Aaron Klein leur demande alors le type de pâtisserie qu’elles désirent et demande des précisions quant au nom des deux personnes qui vont se marier. Lorsque Rachel répond qu’il s’agit de deux épouses nommées « Rachel et Laurel », le propriétaire de la boulangerie répond que Sweet Cakes by Melissa ne fait pas de gâteau de mariage pour des couples de même sexe en raison de sa croyance religieuse. Laurel et Rachel déposent alors une plainte pour discrimination contre la boulangerie.

L’ordonnance de jugement définitive rendue récemment par le bureau du travail de l’État de l’Oregon indique que l’affaire ne porte pas sur la question du gâteau de mariage ou du mariage en lui-même mais sur le « refus d’une entreprise à servir quelqu’un en raison de son orientation sexuelle », ce qui est illégal selon la loi de l’Oregon.

La loi de l’Oregon sur la discrimination s’appuie sur le principe que chaque être-humain doit être traité décemment, quelle que soit par ailleurs son orientation sexuelle. Chaque personne a la liberté de pleinement participer à la vie de la société, de pénétrer dans les lieux publics, de faire des achats, de dîner, de se déplacer sans être entravé par une idéologie sectaire.

Le bureau qui a rendu son jugement récemment ordonne au couple Klein de payer la somme de 135 000 euros en dommages émotionnels au couple homosexuel et de cesser d’accorder des avantages, des facilités et des privilèges à toute personne fondés sur l’orientation sexuelle.

Les propriétaires de la boulangerie qui pourront faire appel de cette décision auprès de la cour d’appel de l’Oregon ont dénoncé cette ordonnance dans un message posté sur Facebook qui a depuis été supprimé sur lequel le couple écrit :

« La décision finale a été prise aujourd’hui. Nous avons été chargés de payer 135 000 dollars de dommages émotionnels […]. Selon l’État de l’Oregon, nous ne pouvons pas jouir de la liberté de religion ou de la liberté d’expression. Nous ne renoncerons pas à cette lutte, nous ne serons pas réduits au silence. Nous seront debout pour la Vérité, la Parole de Dieu et la liberté pour tous les Américains. Nous sommes ici pour obéir à Dieu et non aux hommes, et nous ne voulons pas nous conformer à ce monde. Si nous perdons tout, cela vaudrait la peine d’agir pour notre Seigneur qui a donné son fils unique Jésus pour nous. Dieu gagnera la bataille ».

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.