Chrétiens d'Orient

Un millier de personnes présentes pour la mobilisation en faveur des chrétiens d’Orient

  | 

La rencontre pour la mobilisation et le soutien aux chrétiens d’Orient organisé mardi 23 juin par François Fillon et Valérie Pécresse a rassemblé plus d’un millier de personnes. Parmi les lignes directrices de cet évènement qui s’est tenu au Cirque d’hiver, l’appel pressent de François Fillon à démanteler l’État islamique par une une nouvelle stratégie mondiale, qui inclurait avec les occidentaux la Turquie, la Russie et l’Iran dans un plan de lutte contre l’Etat Islamique (EI).

Ils étaient venus en nombre écouter l’ancien premier ministre. Il y avait les élus des Républicains, des religieux mais aussi des responsables associatifs venus écouter le député de Paris quant à son engagement en faveur des chrétiens d’Orient. Parmi les personnalités, on a pu noter la présence d’organisatrice de cette manifestation au côté de François Fillon Valérie Pécresse, la vice-présidente des Républicains Nathalie Kosciusko-Morizet, Patrick Karam, le président du Conseil représentatif des Français d’outre-mer, François Pupponi, le député-maire PS de Sarcelles qui a acueilli de nombreux Irakiens ayant obtenu l’asiel politique en France ou encore le sénateur de Vendée Bruno Retailleau.

Au niveau des religieux, on pouvait apercevoir Mgr Gollnisch, Mgr Athanasios, l’évêque diocésain de l’Église copte orthodoxe d’Égypte en France, mais également des prêtres, des pasteurs protestants et 250 élus et sympathisants du parti de droite.

De nombreux témoignages se succèdent comme celui par exemple d’ une religieuse syrienne qui raconte la vie difficile de sa famille restée sur place.

François Fillon l’ a assuré : cette mobilisation en faveur des chrétiens d’Orient n’a rien à voir avec une « manœuvre politique ». Son engagement pour les « chrétiens d’Orient » vise selon ses dires à mobiliser pour obtenir des soutiens :

« Nous sommes tous des chrétiens d’Orient ! » a-t-il déclaré

Une phrase forte pour rappeler que chaque jour, des chrétiens meurent persécutés dans le monde. Afin de leur rendre hommage, aux environs de 21 h, la salle a fait Une minute de silence pour toutes les victimes chrétiennes, certains prient silencieusement. La place est ensuite laissée à l’intervention de Jean-Marc Plantade, membre du conseil économique, social et environnemental et secrétaire général de l’association Nouveaux Martyrs, qui rend hommage à l’engagement de François Fillon pour les chrétiens d’Orient, un engagement de cœur.

Autre moment fort de ce rassemblement, le moment où François Fillon a appelé au « démantèlement de l’État Islamique puisqu’il est le fer du lance du fanatisme » parole qui a été couronnée par un tonnerre d’applaudissement.

Préconisant un changement de stratégie visant à associer notamment l’Iran et la Russie pour lutter contre l’EI, François Fillon a rappelé que

« Ne pas associer l’Iran et la Russie, c’est se priver de toutes les possibilités de résoudre cette crise, car leur influence sur les mouvements chiites et sur l’évolution du régime de Damas est cruciale. »

Il a aussi lancé un appel à différentes personnalités politiques, le chef de l’État François Hollande, la chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil italien Matteo Renzi à se mettre en marche face à la catastrophe humanitaire qui se déroule sous nos yeux

« Mettez l’Europe en ordre de marche face à l’une des plus grandes catastrophes humanitaires qui se déroule à ses portes. »

Son allocution, appréciée par les auditeurs présents, a terminé par une standing ovation.

La fin de la soirée a été clôturée par la soeur Marie Keyrouz qui a conclu la soirée en chantant le Notre Père en araméen.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.