Chrétiens d'Orient

“Les Chrétiens d’Orient, personne ne les défend” a déclaré François Fillon

Chrétiens d'Orient
  • Jun 23
  • 0

L’ancien premier ministre François Fillon s’est exprimé sur le sujet de l’aide aux chrétiens d’orient. Interviewé ce mardi sur Europe 1, il a notamment évoqué la piste d’une alliance avec la Turquie, la Russie et l’Iran pour lutter contre l’État islamique.

Au cours de son allocution, il a exprimé en tout premier lieu l’importance d’accueillir les chrétiens d’Orient, parce que “c’est notre tradition”.
Le député de Paris a en effet la conviction que la France doit intervenir. Il avait en effet déclaré, au cours d’une autre rencontre :

“Si l’État Français ne se préoccupe pas des chrétiens d’Orient, quel État le fera ?”

N’étant pas des immigrés clandestins, les chrétiens d’Orient sont des réfugiés qui ont droit à l’asile a t-il encore déclaré.

L’ancien premier ministre a également évoqué l’importance d’éliminer les causes qui conduisent des milliers de chrétiens à fuir des pays comme l’Irak ou encore la Syrie, à savoir l’avancée du fondamentalisme islamique dans ces régions. Il préconise pour ce faire d’avoir une stratégie qui ne soit pas qu’occidentale mais se situe au niveau mondial pour permettre de régler la présence de l’État islamique. Selon François Fillon, les bombardements aident et sont donc utiles mais ne permettent pas de trouver des solutions par rapport à la présence de l’EI sur le terrain.

“Il faut adopter une stratégie qui ne soit pas seulement celle des occidentaux, c’est à dire des bombardements qui aident mais ne permettent pas de régler la présence de l’État islamique”.

François Fillon propose pour permettre de résoudre la question de la présence de l’État islamique de faire une alliance mondiale avec la Turquie, l’Iran et la Russie, déclarant que les forces au sol ne doivent pas être qu’occidentales car les actions ne seront efficaces, selon lui, “que si tous les pays concernés sont embarqués dans le même bateau”. Dans le cas contraire, François Fillon est persuadé que dans dix ans, on devra toujours encore faire face à l’État Islamique.

Pour terminer sur ce sujet, il a dénoncé l’indifférence du plus grand nombre face aux chrétiens d’Orient en ces termes :

“Les Chrétiens d’Orient, personne ne les défend. (…) Il n’y a pas cette solidarité qui s’est manifestée à l’égard d’autres peuples. La disparition des Chrétiens d’Orient c’est la fin de la diversité au Moyen-Orient. On va vers des États religieux, c’est un recul de la démocratie et des droits de l’homme que l’Europe ne peut laisser faire”.

Engagé et soucieux de soutenir cette cause, il a organisé, en association avec Valérie Pécresse un grand rassemblement de mobilisation et de soutien aux Chrétiens d’Orient qui se tiendra ce mardi 23 juin au Cirque d’hiver, 110 rue Amelot à Paris à partir de 19 heures.

About Author

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.