Actualité chrétienne

Culte dominical émouvant à l’église de Charleston

  | 

L’actualité chrétienne a été fortement dominée cette semaine par la fusillade survenue dans la nuit du 17 au 18 juin 2015 dans l’Église épiscopale méthodiste africaine Emanuel à Charleston aux États-Unis, causant la mort de neuf chrétiens, dont quatre pasteurs. Malgré la douleur, les membres de cette église protestante ont fait le déplacement pour assister au culte célébré par le pasteur John H. Gillison.

La tuerie de masse survenue mercredi dans l’Église épiscopale méthodiste africaine Emanuel de Charleston a fait neuf morts, dont le Dr. Clementa Pinckney, pasteur de l’église et membre du Sénat de Caroline du Sud. Dylann Roof, l’auteur de la tuerie, est un militant suprémaciste blanc âgé de 21 ans. Il a été arrêté quelques après les faits lors d’un contrôle routier à Shelby en Caroline du Nord. Il encourt la peine de mort.

Ce dimanche, les membres de l’église épiscopale méthodiste africaine Emanuel ont pu assister au culte durant lequel le pasteur John H. Gillison a dénoncé une tuerie raciste inspirée par le diable. Cette cérémonie, qui a été très forte en émotions, a été retransmise par les plus grandes chaînes de télévisions américaines.

« Le diable n’a pas pu s’emparer de votre église », a déclaré le pasteur Norvel Goff en accueillant les fidèles de l’Église épiscopale méthodiste africaine Emanuel de Charleston ce dimanche, 21 juin 2015, pour le premier culte dominical tenu depuis la fusillade meurtrière qui a décimé le corps pastoral de cette église.

« La mort a frappé comme un voleur dans la nui. Nos cœurs se brisent en pensant aux circonstances de la mort de nos bien-aimés. Nous sommes encore nombreux à verser des larmes. Permettez-moi de vous dire qu’aucun démon sur terre peut fermer les portes de l’église de Dieu. » a ajouté le pasteur Norvel Goff. Les paroissiens ont répondu par un « Amen » soutenu.

Prenant la parole à son tour, le pasteur John H. Gillison a fait cette courte prière : «Père céleste, nous savons que tu t’intéresses à chacune de ces familles endeuillées. Je te prie de les fortifier et de les bénir, ô Éternel. » Il s’est ensuite tourné vers les paroissiens pour leur rappeler que l’église a vécu l’une des tueries les plus meurtrières dans un lieu de culte sur le sol américain depuis plusieurs décennies  :

« Là, ils étaient dans la maison du seigneur, étudiant ses paroles, priant les uns avec les autres, mais le diable est aussi rentré. Et il a sans aucun doute essayé de prendre le contrôle. Mais grâce à Dieu, alléluia (…) il ne pouvait pas contrôler le peuple de Dieu. Et il ne pouvait pas s’emparer de votre église », s’est exclamé le pasteur Gillison.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.