Chrétiens du Pakistan

Pakistan : une église menacée de blasphème si elle ne cède pas sa propriété

  | 

Un groupe de criminels musulmans menace une église pentecôtiste de la ville de Karachi au Pakistan, l’église de Jérusalem qui compte environ 300 familles de se saisir de ses terres. Ils ont notamment déclaré que si les chrétiens ne cédaient pas leur bien et ne cessaient pas de louer Dieu dans leur église, ils les accuseront de blasphème auprès des autorités. Les membres de cette communauté ont informé l’ « International Christian Concern » des intentions de ce groupe armé musulman connu pour arracher des biens aux pauvres et effectuer des assassinats ciblés.

La menace est sérieuse et répétée, selon l’un des pasteurs de l’église, Ilyas Masih. Le groupe armé a en effet exigé, dès le mois de mai, que les membres quittent immédiatement les lieux et ne reviennent jamais. Ils ont également fait pression, toujours d’après le témoignage d’Ilyas Masih, pour exiger que les fidèles ne jouent plus d’instruments de musiques, et que les filles ne chantent plus avec les garçons dans l’église. Plusieurs fois, les femmes ont également été harcelées et les membres menacés lorsqu’ils se rendaient à la prière.

L’accusation de blasphème qu’ont brandit les malfaiteurs musulmans contre l’église de Jérusalem est une accusation grave au Pakistan. Elle est lourde de conséquence pour les chrétiens, qui peuvent, sur la simple déclaration d’un musulman, être mis en prison, condamné à mort. De plus, lorsque l’accusation est connue, les chrétiens sont souvent victimes d’attaques de foules de musulmans en colère.

Les chrétiens de l’église pentecôtiste de Karachi ont conscience des risques mais ont déclaré qu’ils se tiendront forts dans la foi et devront être tués avant d’abandonner leur église, construite à la fin des années 1990.

Selon John Nazareth Adil, le groupe armé de musulmans souhaiteraient récupérer la propriété de l’Église pour établir leurs propres activités et planning.

Pour assurer sa protection, l’église de Jérusalem a demandé au service de police locale d’intervenir. Mais l’église reste menacée, a déclaré Ilyas Masih.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.