Chrétiens d'Orient

Sommet des Églises chrétiennes d’Orient à Damas

  | 

Un sommet spirituel rassemblant les patriarches des Églises chrétiennes d’Orient s’est tenu ce lundi à Damas au siège du patriarcat grec-orthodoxe d’Antioche. Le but de cette rencontre était de réfléchir ensemble à une sortie de crise pour la Syrie ravagée par la guerre et de trouver des solutions pour lutter efficacement contre les djihadistes.

Le sommet œcuménique de Damas a permis la rencontre des représentants de l’Église grecque catholique d’Antioche, de l’Église syriaque orthodoxe, de l’Église grecque-catholique melkite, de l’Église catholique syriaque et de l’Église maronite. L’ambassadeur du Saint-Siège à Damas participait également au sommet.

Au cours de ce sommet, les patriarches ont eu l’occasion d’interpeller la communauté internationale sur la nécessité de trouver une solution politique accompagnée de l’engagement des puissances globales et régionales pour lutter contre les djihadistes de l’État islamique et couper tout soutien en leur faveur. Ils l’ont ainsi appelé à « prendre ses responsabilités pour mettre fin aux guerres… et travailler au retour des réfugiés dans leur pays ».

Les participants à ce sommet ont également proposé de s’attaquer aux racines de l’idéologie intégriste par une éducation religieuse généralisant la culture d’ouverture et de paix, un point de vue qui est soutenu par de nombreux musulmans.

Appelant les syriens à défendre l’unité de la Syrie, les cinq patriarches ont également condamné les campagnes de nettoyages religieux et ethniques mises en œuvre dans différentes zones du Proche-Orient.

Ils ont enfin tenu à rappeler à tous les chrétiens des pays martyrisés par des conflits et des dérives sectaires, que s’ils ne les condamnaient pas le choix de partir, le fait d’être ferme dans la foi passe souvent à travers des tribulations. L’enracinement des chrétiens dans la région devrait les pousser à y demeurer, aujourd’hui plus que jamais.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.