Chrétiens en Libye

Libye : enlèvement de 86 chrétiens érythréens par l’EI

  | 

Alors que l’État Islamique resserre son étau en Libye, ce serait 86 chrétiens érythréens qui auraient été kidnappés dans ce pays. La majorité d’entre eux seraient des migrants venant d’Adi Keih qui essayaient de rejoindre l’Europe, selon une information donnée par Meron Estefanos, une militante des droits de l’homme. Parmi ces 86 personnes, il y aurait 12 femmes et un certain nombre d’enfants.

Depuis l’été 2014, deux gouvernements rivaux s’affrontent pour le contrôle du même territoire en Libye. Les djihadistes de l’État Islamique, profitant du désordre ambiant, mais aussi de l’afflux de migrants qui essayent de gagner l’Italie tentent de consolider leurs positions dans le centre du pays et le long des côtes du golfe de Syrte.

86 migrants érythréens chrétiens qui se rendaient en bus dans la capitale à Tripoli auraient été enlevés. Dans le véhicule, les voyageurs ont été soumis par les djihadistes à un test pour savoir s’ils étaient musulmans ou non. Ils ont ensuite été divisés par religion. Ceux qui ne parvenaient pas à répondre à des questions sur le Coran ont ainsi été enlevés, tandis que six musulmans ont été relâchés, rapporte Meron Estefanos, qui est la co-fondatrice de la Commission Internationale des réfugiés Érythréens.

Trois chrétiens se seraient échappés, même si personne ne peut affirmer que leurs allés et venus ne soient pas connus.

Selon Estafanos, de nombreux migrants tentent de quitter la Libye à cause de l’influence grandissante de l’État Islamique. La crainte est d’autant plus grande que les djihadistes ont présenté une vidéo de propagande montrant 28 chrétiens Éthiopiens et des chrétiens Érythréens tués par les terroristes en même temps.

L’inquiétude est grande que les migrants enlevés sur la route de Tripoli subissent le même sort.

Selon le Prêtre catholique Érythréen Mussie Zerai, les chrétiens de l’Érythrée et de l’Éthiopie qui séjournent ou sont migrants en Libye sont victimes de discrimination mais également la cible des djihadistes rien que pour leur appartenance religieuse.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.