Migrants

Évacuation de migrants devant l’Église Saint-Bernard

  | 

Des dizaines de migrants installés devant l’Église Saint-Bernard après le démantèlement, mardi du camp de 360 migrants installés depuis des mois sous le pont métro aérien du Boulevard de la Chapelle à Paris ont été évacués vendredi par les forces de l’ordre.

Des migrants évacués devant l'Eglise Saint-BernardMalgré les promesses des pouvoirs publics d’offrir une prise en charge à chaque migrant en fonction de sa situation, tous n’ont pas trouvé d’hébergement. Cette situation a conduit au déplacement des migrants vers le square situé tout près de l’Église Saint-Bernard. Près de 250 d’entre eux se sont retrouvés jeudi dans la soirée où une distribution alimentaire était organisée.

Les forces de l’ordre sont intervenus vendredi pour raccompagner les migrants par petits groupes jusqu’à la station de métro La Chapelle, mais en début de soirée, les tensions sur cette station étaient telles qu’ils ont été obligé à les évacuer à nouveau. la situation a fini par se calmer puisqu’un peu plus tard, les migrants n’étaient plus présents sur place.

En début de soirée, l’opération des forces de l’ordre était terminée. Les migrants n’étaient plus présents sur place.

Selon la préfecture de police, les migrants dispersés à Saint-Bernard ne font pas partie des migrants de la Chapelle pour qui des solutions de relogement auraient été trouvées.

Une analyse qui n’est pas forcément partagées par les associations comme le Secours catholique, Emmaüs ou encore la Cimade (et cette liste est loin d’être exhaustive) et certains élus de gauche qui dénoncent la brièveté ou l’absence d’hébergement proposé aux migrants. Une situation qualifiée de « véritable scandale humanitaire » qui les a d’ailleurs poussé à réclamer au premier ministre Manuel Valls des mesures « d’urgences ».

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.