Chrétiens de Syrie

Syrie : un combattant chrétien décapite un djihadiste par vengeance

  | 

Un combattant syrien décapite un djihadiste pour se venger » width= »300″ height= »199″ />Un djihadiste de l’État Islamique (EI) a été décapité la semaine dernière par un combattant chrétien de confession syriaque. Ce mode d’exécution très violent, habituellement privilégié par le groupe extrémiste, a été pratiqué par vengeance à Tall Chamiram, une des localités chrétiennes dans la province de Hassaké prise d’assaut par l’EI.

Le jihadiste qui s’était perdu à Tall Chamiram, après qu’il se soit identifié comme appartenant à l’État islamique, a été décapité par un chrétien de confession syriaque pour « se venger des exactions du groupe dans cette région », a affirmé Abdel Rahmane, directeur  de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) selon des informations basées sur des sources civiles, médicales et militaires de Syrie.

Dans les territoires qu’il contrôle, l’EI effectue en effet presque tous les jours des décapitations en Syrie et en Irak.

Si les combattants de Daech ont été majoritairement chassés de 14 villages chrétiens qu’ils contrôlaient depuis le 23 février grâce aux force kurdes de Syrie et aux raids aériens menée par les États-Unis, de nombreuses zones restent contrôlées par l’EI.

Pensons dans la prière à tous les chrétiens qui souffrent en Syrie et vivent au quotidien des actes d’une rare violence.

Isabelle Goepp

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.

Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.